Venezuela : l’Assemblée constituante annonce la libération de 80 opposants à Maduro

Posted by France24 on Tuesday, December 26, 2017 Under: Amérique Latine
Image result for delcy rodriguez venezuela

La présidente de l'Assemblée constituante du Venezuela, Delcy Rodriguez, a annoncé samedi la libération de 80 opposants à Nicolas Maduro, à l'occasion de Noël. Selon l’ONG vénézuélienne Foro penal, 36 ont déjà effectivement été libérés.

Un premier groupe d'opposants au président socialiste du Venezuela, Nicolas Maduro, a été libéré samedi 23 décembre dans la soirée, une mesure d'apaisement décidée pour Noël sur une recommandation de l'Assemblée constituante préconisant la remise en liberté de plus de 80 d’entre eux.

La présidente de l'Assemblée, Delcy Rodriguez, a annoncé la mesure avant de recevoir plusieurs de ces prisonniers, dont certains détenus depuis 2014, après un examen médical, afin qu'ils puissent "passer les fêtes de Noël avec leur famille", soulignant qu'elles constituaient un "moment de réconciliation".

Parmi les détenus libérés figurent le maire d'Irribarren, Alfredo Ramos, emprisonné fin juillet et condamné à 15 mois de prison, et une douzaine de policiers de la municipalité de Chacao, un bastion de l'opposition à Caracas. Plus tôt cette semaine, l'opposition avait demandé au président Maduro de libérer avant Noël les "prisonniers politiques", dont le nombre s'élève à 268, selon l'ONG Foro Penal.

Celle-ci s’est montrée prudente face à l’annonce de Delcy Rodriguez, procédant à un décompte des prisonniers effectivement libérés : lors de la publication de cet article, le dernier décompte du directeur exécutif de l’ONG, Alfredo Romero, était de 36 prisonniers libérés. "Mais il faut souligner que deux nouveaux prisonniers politiques ont été emprisonnés à Mérida. Il n’y a pas de libérations à Mérida", a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

Commission Vérité

Delcy Rodriguez est à la tête d'une Commission Vérité créée par le président Maduro et chargée d'enquêter sur les mouvements de protestation qui réclamaient sa démission, au cours desquels ces personnes ont été arrêtées. Elle a suggéré de remplacer l’emprisonnement par des travaux d'intérêt général.

Le sort des opposants incarcérés a fait l'objet de négociations entre le gouvernement et la coalition de la Table de l'unité démocratique (MUD, opposition) qui se sont récemment déroulées en République dominicaine, les deux parties cherchant à trouver une solution pour sortir le Venezuela d'une profonde crise politique et économique. Une troisième série de discussions est prévue pour les 11 et 12 janvier 2018. "On peut dire que le dialogue marche très fort", a déclaré à ce propos Delcy Rodriguez.

Une fois libérés, les opposants devront se présenter devant la Commission Vérité, et ce "dans un sens pédagogique, de la culture de paix et de tolérance", a ajouté Delcy Rodriguez.

Le bilan exact de la catastrophe est encore inconnu mais continue de grimper.Philippines: la tempête tropicale Tembin a fait plus de 200 morts

In : Amérique Latine 



a
eXTReMe Tracker