Plus de 1 800 migrants ont été secourus depuis mardi au large de la Libye et deux corps récupérés, alors que d’autres opérations de sauvetage étaient encore en cours, mercredi.


Nouveau drame de l’immigration. Deux corps de migrants ont été récupérés alors que plus de 1 800 autres ont été secourus, depuis mardi au large de la Libye. c’est ce qu’ont annoncé, ce mercredi 16 mars 2016, les gardes-côtes italiens, alors que d’autres opérations de sauvetage étaient encore en cours.

Les garde-côtes italiens, qui coordonnent les opérations depuis Rome, ont indiqué que 951 migrants ont été secourus mardi, dont 615 par la marine allemande. Ces pics interviennent après plusieurs semaines de calme relatif dans le sud de la Méditerranée. Selon la marine allemande, les migrants recueillis par le navire Frankfurt-am-Main faisaient route vers la Sicile et devaient arriver en début d’après-midi au port de Pozzallo.

De son côté, mercredi matin, un navire des gardes-côtes italiens a secouru environ 750 migrants à bord de six embarcations différentes, où se trouvaient aussi deux corps. 130 migrants ont en outre été secourus sur un canot par la marine italienne, mercredi matin. Pour l’heure, les raisons de ces deux décès sont inconnues, mais les gardes-côtes évoquent souvent les conditions de voyage très précaires des migrants, déjà affaiblis depuis la Libye, entassés dans ces embarcations de fortune.

Le Haut commissariat aux réfugiés des Nations Unies (HCR) indique que quelque 9 500 migrants sont arrivés par la mer en Italie depuis le début de l’année, tandis que plus de 143.000 ont traversé la mer Egée entre la Turquie et la Grèce.