Gouvernement Colombien et la guérilla de l'ELN vont commencer le 27 octobre des négociations de paix

October 11, 2016
http://lvdn.rosselcdn.net/sites/default/files/articles/ophotos/20161011/1880384703_colombie_debut_des_negociations_entre_eln_et_g.jpg


Le gouvernement de Colombie et la guérilla de l'ELN ont annoncé lundi qu'ils débuteraient le 27 octobre des négociations de paix officielles pour tenter de mettre fin au conflit armé déchirant le pays depuis un demi-siècle. "Les délégations du gouvernement et l'ELN avons décidé d'installer le 27 octobre à Quito la table publique des conversations", selon un communiqué lu par les deux parties au siège du ministère vénézuélien des Affaires étrangères, à Caracas.

A Bogota, le président colombien Juan Manuel Santos, qui a reçu vendredi le prix Nobel de la paix pour ses efforts en vue de la fin du conflit armé, a aussitôt réagi en affirmant qu'avec ces négociations avec l'Armée de libération nationale (ELN, guévariste), "ce sera une paix complète" en Colombie. "Avec la guérilla de l'ELN, nous cherchons, depuis près de trois ans, une négociation pour mettre fin aussi au conflit avec eux. Et aujourd'hui, nous avons une bonne nouvelle (...) maintenant que nous avançons avec l'ELN (...) Ce sera une paix complète!", a déclaré le chef de l'Etat, dans une allocution depuis le palais présidentiel Casa de Narino.


A partir du 27 octobre, les deux camps s'engagent à tout faire "pour créer un environnement favorable à la paix", une nouvelle encourageante huit jours après le rejet inattendu par référendum de l'accord de paix signé le 26 septembre avec la guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), la plus ancienne et la plus importante du pays. - Une avancée vers la paix - Dès lundi matin, des sources proches des deux parties avaient précisé à l'AFP que l'"annonce importante", programmée à Caracas, serait "en relation avec une avancée dans les dialogues de paix avec l'ELN". L'optimisme avait gagné du terrain au fil de la journée, avec la libération d'un otage civil, remis au CICR (Comité international de la Croix-Rouge) dans le département d'Arauca, à la frontière du Venezuela. Selon l'église catholique, il s'agit de Nelson Alarcon, enlevé il y a trois mois. C'est le troisième otage que l'ELN relâche en deux semaines, sur les quatre qu'elle détenait d'après des estimations officielles.

Cette guérilla inspirée de la révolution cubaine, qui compte encore 1.500 combattants contre environ 5.765 pour les Farc, avait entamé en janvier 2014 des conversations secrètes avec les autorités colombiennes, peut-être encouragées par le dialogue mené publiquement à La Havane entre les Farc et le gouvernement, depuis novembre 2012. Fin mars, l'ELN et le gouvernement avaient annoncé l'ouverture d'un dialogue public, mais sans donner de date. Son ouverture avait été retardée par le refus de l'ELN de libérer tous ses otages, condition posée par M. Santos. Cette barrière semble désormais levée: dans le texte lu à Caracas, l'ELN s'engage à "initier le processus de libération des otages avant le 27 octobre". - Encore un ou deux otages? - "Deux cas" sont évoqués, sans plus de précision, alors que les sources officielles estiment que la guérilla retiendrait encore un otage: l'ancien député Odin Sanchez, qui s'était lui-même rendu à l'ELN en avril en échange de son frère malade.

Sans même attendre la confirmation officielle lundi soir, le commandant en chef des Farc, Rodrigo Londono, plus connu sous ses noms de guerre Timoleon Jimenez ou Timochenko, avait exprimé dans la journée son soutien à ce processus. "#DelegaciónELNPaz (Délégation de paix de l'ELN) compte avec notre soutien militant et solidaire. Beaucoup de succès dans ce processus qu'ils entament aujourd'hui", a-t-il tweeté. "Le moment est venu de rassembler tous les efforts pour bâtir la paix", ont indiqué les Farc par la suite. L'accord signé entre le gouvernement colombien et les Farc, nées en 1964 peu avant l'ELN et comme elle d'une insurrection paysanne, est en suspens depuis son rejet le 2 octobre lors d'un référendum, marqué par une abstention record de plus de 62%. Lundi soir, M. Santos, dont le gouvernement multiplie les réunions avec les partisans du "Non" et parallèlement avec les Farc à Cuba afin de relancer l'accord, a appelé à un dialogue "fructueux", en demandant de "ne pas présenter des propositions impossibles", de "ne pas retarder" les discussions, et de "partir de deux bases fondamentales: réalisme et vérité". La Colombie est déchirée depuis plus d'un demi-siècle par un conflit armé complexe qui, au fil des décennies, a impliqué plusieurs guérillas d'extrême gauche, des milice paramilitaires d'extrême droite et les forces armées, faisant plus de 260.000 morts, 45.000 disparus et 6,9 millions de déplacés.

 

Kremlin annule visite de Vladimir Poutine à Paris

October 11, 2016
Le président russe Vladimir Poutine pendant une conférence de presse le 10 octobre à Istanbul.


Le Kremlin a confirmé mardi 11 octobre que les autorités russes avaient finalement décidé elles -mêmes de « reporter » la visite à Paris de Vladimir Poutine prévue le 19 octobre pour inaugurer un « centre spirituel et culturel orthodoxe russe », dont une cathédrale. Paris avait en effet proposé que les rencontres avec les autorités françaises et son homologue François Hollande se réduisent à une simple « visite de travail centrée sur la Syrie ».

Le Kremlin a refusé, jugea...

Continue reading...
 

Turquie: au moins 60 morts et 754 militaires arrêtés après coup d'Etat manqué

July 16, 2016

Crédit photo: AP



De violents affrontements ont eu lieu pendant la nuit en Turquie, après la tentative de coup d’Etat menée par des militaires. Des avions de chasse turcs ont bombardé les chars des putschistes à Ankara, près du palais présidentiel. Les violences ont fait au moins 60 morts, tandis que plusieurs centaines de militaires ont été arrêtés.

La situation est toujours très confuse en Turquie ce samedi matin, quelques heures après le début d’une tentative de coup d’Eta...

Continue reading...
 

Tentative de coup d'Etat en cours en Turquie par l'armée

July 15, 2016



L'armée turque a annoncé vendredi soir avoir pris le pouvoir dans un communiqué publié sur le site internet de l'état-major des armées tandis que le chef d'état-major était l'"otage" des militaires putschistes, ont affirmé des chaînes de télévisions et l'agence pro-gouvernementale Anatolie.

"Le général Hulusi Akar, chef d'état-major des armées est retenu en otage par un groupe de militaires qui tentent un soulèvement", a précisé l'agence citant des "sources crédibles".

Le Pr...

Continue reading...
 

Attentat de Nice: Obama ordonne la mise en berne des drapeaux en hommage aux victimes

July 15, 2016



Barack Obama a ordonné vendredi que les drapeaux soient mis en berne à la Maison blanche et sur les édifices publics aux Etats-Unis en hommage aux victimes de l'attaque de Nice, annonce la présidence américaine.

Quatre-vingt quatre personnes ont été tuées jeudi soir par un homme qui, au volant d'un camion frigorifique, a foncé sur la foule massée sur la Promenade des Anglais à la fin du feu d'artifice du 14-Juillet.

Le président américain a condamné dès la nuit dernière "ce qui ...

Continue reading...
 

Attentat de Nice : des victimes de diverses nationalités

July 15, 2016





Des étrangers de diverses nationalités ont été tués jeudi soir dans l'attentat de Nice, dans le sud-est de la France, qui a fait 84 morts et des dizaines de blessés, dont 18 en état "d'urgence absolue".

Parmi les premières victimes étrangères identifiées figurent :

- Trois Allemandes, selon un communiqué de la mairie de Berlin, qui n'a pas précisé l'âge des victimes. Il s'agit de deux élèves et d'une enseignante de la Paula-Fürst-Schule, à l?ouest de la capitale allemande.

- D...

Continue reading...
 

Attentat de Nice: de nombreux enfants parmi les victimes de l'attaque terroriste horrible

July 15, 2016




Niçois, touristes et journalistes sur place racontent le carnage qui a éclaté en fin de soirée, ce 14 juillet, sur la Promenade des Anglais.

La cinquième ville la plus peuplée de France fêtait la fin de son feu d’artifice. Peu après 22h30 sur la Promenade des Anglais, les festivités laissèrent place au cauchemar. On croit d'abord à des explosions. «Nous étions en bas, au bord de l'eau, et tout d'un coup, on a entendu des grands cris, on n'a pas compris. Tout le monde s'est retou...

Continue reading...
 

Attentat de Nice: les réactions d'Obama, Hillary Clinton, Angela Merkel et autres leaders

July 15, 2016
Le président américain Barack Obama.



Le président des Etats-Unis Barack Obama a fermement condamné jeudi 14 juillet au soir « ce qui semble être une horrible attaque terroriste » à Nice, où au moins 84 personnes ont été tuées par un camion lancé sur la foule qui assistait au feu d’artifice du 14-Juillet. « Nous sommes solidaires de la France, notre plus vieil allié, au moment où elle fait face à cette attaque », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« En ce 14-Juillet, nous nous rappelons (…) les valeurs dém...

Continue reading...
 

Attentat de Nice: franco-tunisien derrière nuit sanglante en France

July 15, 2016




Le suspect, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, serait un Tunisien ou un franco-tunisien, seulement connu pour des faits de petite délinquance mais non fichés.

Les informations sur le chauffeur restent assez confuses et diffèrent en fonction des médias. Il s'appelle  Mohamed Lahouaiej Bouhlel et a 31 ans.



Une source policière a rapporté à l’Agence France-Presse que des papiers d’identité au nom d’un Franco-Tunisien avaient été retrouvés dans le camion. Il était connu des services de po...

Continue reading...
 

80 morts dans une attaque terroriste à Nice, France

July 15, 2016



Un camion a foncé sur la foule et des tirs ont été entendus. L'attaque aurait fait "au moins 77 morts" selon l'ancien maire de Nice Christian Estrosi, le chauffeur a été abattu. La section antiterroriste du parquet de Paris est saisie.

Un "acte criminel" en pleine fête. Un camion a foncé ce jeudi soir dans la foule sur la Promenade des Anglais pendant le feu d'artifice, faisant au moins 77 morts, selon l'ancien maire de Nice Christian Estrosi. Et d'après le député des Alpes-Maritimes...

Continue reading...
 
a
eXTReMe Tracker