L'EI accusé de génocide par l'administration d'Obama

Posted by Reuters on Thursday, March 17, 2016 Under: Moyen Orient



WASHINGTON - Le groupe djihadiste Etat islamique a mené un génocide, une politique de purification ethnique et commis des crimes contre l'humanité à l'encontre des chrétiens et d'autres communautés dans les territoires sous son contrôle au Moyen-Orient, a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat américain, John Kerry.

Les actes de l'EI ont visé non seulement les chrétiens mais aussi les chiites et la minorité religieuse des Yazidis.

"Daech est responsable selon moi de génocide contre des communautés(...) sous sa coupe, parmi lesquelles les Yazidis, les chrétiens et les chiites", a-t-il dit à la presse, en utilisant l'acronyme arabe de l'EI.

"Il est important de mettre un nom sur ces crimes, mais l'essentiel, c'est de les faire cesser", a-t-il ajouté.

Prié de dire pourquoi l'administration américaine n'avait pas fait le nécessaire pour empêcher de tels crimes, John Kerry a éludé.

Mercredi, le porte-parole du département d'Etat Mark Toner déclarait que "reconnaître qu'un génocide ou des crimes contre l'humanité ont eu lien dans un pays tiers ne débouchera pas nécessairement sur quelque obligation juridique que ce soit pour les Etats-Unis".

"Cela pourrait nous libérer de certaines contraintes (légales), mais la réalité, c'est que, quand on combat quelqu'un, il n'y a pas d'autre raison à avancer", a jugé jeudi Jon Alterman, directeur du Centre d'études stratégiques et internationales.

Les djihadistes de l'EI ont pris le contrôle en 2014 de vastes portions du nord et de l'ouest de l'Irak ainsi que de certaines régions de Syrie.

L'aviation américaine bombarde leurs positions depuis près de deux ans, mais Barack Obama s'est jusqu'ici refusé à toute intervention au sol de grande envergure.

In : Moyen Orient 



a
eXTReMe Tracker
 

Make a free website with Yola