Chine : 32 personnes disparues après une collision entre un tanker et un navire de fret

Posted by Franceinfo on Monday, January 8, 2018 Under: Asie
Image result for Chinese tanker explosion

Trente-deux personnes, dont trente Iraniens, sont portées disparues après une collision en mer de Chine orientale entre un navire de fret et un tanker, annonce le ministère des Transports chinois, dimanche 7 janvier. Après le choc entre les deux navires, le tanker "a entièrement pris feu" avec 136 000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord.

Son équipage de 32 personnes, comptant 30 Iraniens et deux Bangladais, est toujours introuvable malgré les opérations de secours, selon le communiqué du ministère. L'incendie se poursuit toujours sur le navire, qui reste encore à flot. Des traces d'hydrocarbure sont visibles à la surface de l'eau, vers 2 heures du matin (heure française).

Un brasier toujours actif à bord du pétrolier

L'accident est intervenu à environ 160 milles nautiques (300 kilomètres) à l'est de l'embouchure du fleuve Yang-Tsé, laquelle se trouve non loin de Shanghai, dans l'est de la Chine. Des images diffusées par la télévision d'Etat CCTV et d'autres médias, dont China Global Television, montrent le navire en proie à un intense brasier, dominé par d'épaisses volutes de fumée noire.

Le pétrolier Sanchi, un navire sous pavillon panaméen et long de 274 mètres, opérait pour la société iranienne Bright Shipping, et faisait route vers la Corée du Sud pour y livrer sa cargaison, a précisé le ministère des Transports chinois.

Des appareils chinois et sud-coréens déployés pour les recherches
Le second navire impliqué, un bateau de fret chinois sous pavillon hongkongais transportant 64 000 tonnes de grains, n'a pas subi de dommages "mettant en péril sa sécurité. Son équipage de 21 personnes, toutes de nationalité chinoise, "a déjà été secouru", selon les autorités.

Les autorités maritimes chinoises ont dépêché huit navires pour les opérations de recherche et de secours, auxquelles participe également la Corée du Sud, qui a envoyé sur place un bateau de garde-côtes et un avion, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

In : Asie 



a
eXTReMe Tracker