Au moins dix personnes ont été tuées samedi par l'explosion d'une bombe, peut-être d'une voiture piégée, près d'un poste de contrôle installé non loin d'un marché de Mogadiscio, a-t-on appris auprès des autorités.

"Le marché est détruit et des personnes ont trouvé la mort. Le bilan va s'alourdir, sans aucun doute", a déclaré à Reuters le colonel Abdilkadir Farah, un officier de police, dressant un bilan provisoire de dix morts et d'une douzaine de blessés.

Présent sur place, un journaliste de Reuters a compté dix corps.

Aucune revendication n'a été transmise, mais les soupçons se portent sur les islamistes somaliens des Chabaab qui ciblent régulièrement la capitale somalienne.