French colonial navy in Haiti

Avec l'encouragement du roi de France, Louis XIV, la culture du tabac, indigo, coton, le café et le cacao ont commencés sur la plaine fertile du nord, la plus fertile dans toute l'île d'Hispaniola et des esclaves sont importés d'Afrique pour travailler dans les champs. 

L'économie de Saint-Domingue s'est progressivement répandu; en 1767, Saint-Domingue devint la plus riche colonie dans le monde, et a été appelée la «Perle des Antilles» <<Fierté de la France dans le Nouveau Monde" en raison de sa richesse.

Saint-Domingue a exporté 72 millions de livres de sucre brut et 51 millions de livres de sucre raffiné. 40% de tout le sucre consommé dans toute l'Europe; 1 million de livres d'indigo, 2 millions de livres de coton et 60% de tout le café consommé dans le monde entier. 

La colonie employait 1587 grands navires et 24.000 marins. Un plus grand nombre que Marseille. À n'importe quel moment donné, il y aurait plus de 600 navires dans le port de Cap-Haïtien seul. En effet, en 1788, Saint-Domingue, à peu près la taille de l'État actuelle américain Vermont, est devenu une économie florissante. Ses exportations ont atteint 214 milliards de francs. En argent d'aujourd'hui: (U 1 084 440 000 $) plus grande que celle des Etats-Unis à l'époque. Les exportations d'Haïti valaient beaucoup plus que l'or du Brésil ou l'argent du Mexique et ils ont gardé toute la marine de la France dans les affaires.


Colonial navy of France


Saint Domingue devint le joyau de l'empire colonial français et approvisionnait la France avec plus de la moitié de la richesse qu'elle provenait de toutes ses colonies combinés! Les moyens de subsistance d'au moins 25 millions d'habitants de la France, dépendaient directement sur le commerce colonial centrée à Saint Domingue.

Cette extraordinaire productivité dépendait de la main meurtrière de quelques 800.000 esclaves, gouvernés par un simple 32.000 maîtres français