Venezuela célebre le 200e anniversaire de l'expédition de Simon Bolivar en Haïti

Posted by hougansydney.com on Thursday, March 31, 2016 Under: Diplomatie




Aujourd'hui, la République Bolivarienne célèbre le bicentenaire de l'expédition de Simon Bolivar en Haïti, en quête d'aide militaire et monétaire.


«Nous sommes profondément reconnaissants envers le peuple d'Haïti», a déclaré jeudi le chancelier de la République bolivarienne du Venezuela, Delcy Rodríguez, au nom du gouvernement national dirigé par le président Nicolas Maduro, à propos de la célébration du 200e anniversaire de l'expédition.

Le 15 Décembre 1815, après sa défaite à Carthagena par l'Espagne, le révolutionnaire Simon Bolivar est arrivé aux Cayes. Alexandre Petion alors président d'Haïti l'accueille à bras ouverts. Il fourni des abris et de la nourriture pour Bolivar, sa famille et les soldats vénézuéliens qui avaient voyagé avec lui après sa récente défaite par les Espagnols.

Ils se sont récupérés et regroupés sous la garde de Petion qui par la suite 
leurs fourni des bateaux, des armes, des munitions, de l'argent et une presse à imprimer. Il a également contribué à Bolivar des militaires haïtiens et des anciens combattants de la révolution de la nation des Caraïbes pour l'accompagner dans son expédition de retour le 31 Mars 1816.

Ces aides permettront au
Libérateur de vaincre l'Espagne et de déclarer l'indépendance de la Bolivie, la Colombie, l'Equateur, le Pérou et le Vénezuela.



Subséquemment, Bolivar écrit à Petion, «Dans ma proclamation aux habitants du Venezuela et dans les décrets, que je dois délivrer sur les esclaves, je ne sais pas si je suis autorisé à exprimer les sentiments de mon cœur à Votre Excellence et de laisser à la postérité un jeton éternel de votre philanthropie. Je ne sais pas, dis-je, si je dois déclarer que vous êtes l'auteur de notre liberté. "



Président Petion refusa l'honneur. En échange de l'aide, il demanda au leader vénézuélien de libérer tous les esclaves dans tous les pays qui devaient atteindre leur indépendance de l'Espagne. Une lettre à laquelle, Bolivar a répondu: «Ne devrais-je pas  fair connaitre aux générations futures qu'Alexandre Petion est le vrai libérateur de mon pays?"


Haïti est devenu un modèle pour les nations sud-américaines libérées.

Bolivar a structuré le premier gouvernement de la Bolivie à partir de l'exemple d'Haïti, et la constitution vénézuélienne a été fondée sur la constitution que Petion a élaboré pour Haïti. Et, bien sûr, il a déclaré l'esclavage illégal dans les pays naissants.

In : Diplomatie 



a
eXTReMe Tracker