Un policier est impliqué dans un cambriolage en Haïti où une femme enceinte de jumeaux a été abattue 5 fois

Posted by hougansydney.com avec Lenouvelliste on Thursday, December 7, 2017 Under: Securité
View image on Twitter

Beaucoup en Haïti sont laiss
és en état de choc, après que la vidéo d'un cambriolage brutal dans le quartier de Bourdon, qui venait de se produire, ait été postée sur Facebook.

Sur la vidéo postée sur Facebook hier, on voit un Hyundai SUV rouge avec un impact de balle au milieu de la vitre latérale, côté conducteur. Une voix, celle d'un résident, révèle qu'un homme et une femme ont reçu plusieurs balles. Il a parlé d'une "attaque enragée". Autour de lui, l'écho d'une conversation de témoins choqué encore d'avoir entendu tant de coups de feu. Sur les images, on observe que le véhicule immobilisé sur la route a le capot légèrement endommagé.

Le trafic a continué. Au moment où cette vidéo est partagée sur les médias sociaux mercredi, au début de l'après-midi, peu de gens savaient que la femme est enceinte de jumeaux.

Judith Basile a été sévèrement battue avant d'être tirée plus de cinq fois à bout portant alors que son partenaire a été abattu huit fois.

Ce violent de ce qui semble maintenant être un vol, s'est passé aux environs de Bourdon, près de Pétionville.

Le porte-parole adjoint de la police, l'inspecteur Gary Desrosiers, qui a confirmé l'information, a déclaré que "les victimes sont grièvement blessées". Il a révélé qu'une patrouille du poste de police de Pétion-Ville a pu intercepter Charles Aldoni et Davidson Cius, les auteurs présumés de l'attaque de ce couple. Les motivations seront déterminées par l'enquête policière.

Si la réaction rapide de la police de Pétion-Ville est accueillie, le reste du sang de glace. Davidson Cius est un agent BIM 1, de la 24ème classe "en attente de renvoi" de la police nationale haïtienne, sur la recommandation de l'Inspection générale pour son implication présumée dans un homicide, a révélé Gary Desrosiers.

Les faits remontent au 1er juillet 2016. Davidson Cius a eu une altercation armée avec un autre policier à Waney 93, à Carrefour. Au cours de cet échange de tirs entre ces deux policiers, une personne est décédée. La police avait recommandé le renvoi de ces deux policiers, a déclaré Gary Desrosiers.

L'inspecteur général a transféré le dossier de Davidson Cius au bureau du procureur le 6 janvier 2017. Ce dernier a ensuite été libéré par un commissaire adjoint du gouvernement le 17 janvier 2017, a déclaré l'inspecteur Gary Desrosiers, tout en refusant de nommer publiquement le commissaire adjoint du gouvernement qui a libéré l'agent impliqué dans le vol.

Interrogé sur les préoccupations de plus d'un au sujet de l'implication de la police dans les gangs, le porte-parole adjoint a souligné que l'institution de police ne lésine pas dans l'application de la loi. Lorsque ces faits sont prouvés dans l'enquête, ces déviants sont renvoyés de l'institution et remis au tribunal pour action en justice, a déclaré l'inspecteur Gary Desrosiers qui n'a pas précisé dans quelles circonstances Davidson Cius a été libéré par les tribunaux, ou si c'était avec son arme de service qu'il a agi, compte tenu du fait que le processus de suppression n'est pas encore terminée.

In : Securité 



a
eXTReMe Tracker

Make a free website with Yola