Terrorisme: Boko Haram expulse les habitants de plusieurs villages en Nigéria

Posted by AFP on Tuesday, January 20, 2015 Under: Crimes




Selon plusieurs sources concordantes, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont ordonné aux habitants de quatre villages situés près de Baga, ville du nord-est du Nigeria, de s'enfuir, laissant craindre l'imminence d'une nouvelle attaque.
Les villages de Kekenu, Budur, Yoyo et Mile 90, situés à une quarantaine de km au sud de Baga, dans l'État de Borno, "sont totalement vides depuis hier [lundi], parce que les hommes armés de Boko Haram s'y sont rendus et ils ont demandé aux gens de fuir", a confirmé, le 20 janvier, Abubakar Gamandi, le chef du syndicat local des pêcheurs.
Abubakar Gamandi a été en contact avec plusieurs habitants ayant fui ces quatre villages. Il a pour sa part trouvé refuge début janvier à Maiduguri, la capitale de l'État de Borno, à environ 200 km au sud de Baga.
Ma'agana Butari, une femme qui a parcouru lundi la route qui sépare Baga de Maiduguri, a affirmé elle aussi avoir vu les quatre villages désertés. "Quand nous avons traversé Mile 90, nous avons vu que [le village] était presque vide : il y avait juste quelques habitants qui récupéraient des affaires", a-t-elle raconté.


"Nous avons aussi trouvé Budur, Kekenu et Yoyo désertés et nous avons rencontré certains des habitants de ces villages qui marchaient en direction de Monguno", a ajouté par téléphone cette mère de cinq enfants, âgée de 32 ans.
Une fois ces villages désertés, le groupe armé a désormais la voie libre pour avancer vers Monguno, à 65 km de Baga, où des milliers de déplacés se sont entassés ces dernières semaines. Et Maiduguri, la ville où le groupe islamiste a été fondé en 2002 et s'est radicalisé en 2009, semble de plus en plus vulnérable, face à l'avancée de Boko Haram depuis l'extrême nord-est du Nigeria, selon les experts.



In : Crimes 



a
eXTReMe Tracker