Sandra Honoré dite que l'appui de l'ONU est encore nécessaire pour "sécuriser la transition."

Posted by hougansydney.com on Tuesday, April 11, 2017 Under: Securité


Le chef de la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH), Sandra Honore, s'exprimant devant le Conseil de sécurité lors de la réunion spéciale de l'ONU aujourd'hui pour discuter du départ des forces de maintien de la paix en Haïti, a déclaré que, bien que les progrès réalisés jusqu'à présent soient remarquables, L'appui de l'ONU était encore nécessaire pour "sécuriser la transition".


"La Police nationale haïtienne (HNP), aujourd'hui forte de 14 000, a démontré une capacité accrue dans la planification et l'exécution d'opérations complexes, y compris la sécurisation des élections, tout en effectuant simultanément des tâches de routine dans la lutte contre la criminalité et en maintenant plus efficacement l'ordre public.

Le développement de la police nationale, y compris dans les domaines de la gestion et de la surveillance internes, du ratio police-population et de la couverture géographique devra se faire dans le cadre du nouveau plan stratégique quinquennal de développement 2017-2021 pour assurer la durabilité de l'organe d'application de la loi ".

In : Securité 



   A LIRE AUSSI 

a
eXTReMe Tracker