Requête déposée pour juge qui a émis mandat d'arrêt contre Préval, de se récuser

Posted by hougansydney.com on Wednesday, August 17, 2016 Under: Corruption



Une proposition pour le juge Al Duniel Dimanche de se récuser d'une affaire de corruption qui implique l'ancien président René Garcia Préval et sénateurs actuels Andris Rich
é et Jacques Sauveur Jean, a été déposé au tribunal de première instance de Port-au-Prince plus tôt cette semaine.

L'ancien chef du département juridique de l'Office national d'assurance (ONA) Axel Joseph, a confirmé dans les médias locaux mardi avoir déposé la motion de récusation parce que le juge qui supervise l'affaire est impartial en raison de ses parti pris politique. Le jugé a été accusé de travailler comme un avocat pour le parti politique de l'ancien président Michel Martelly (PHTK), et voulait une revanche en raison de la récente décision du président intérimaire Privert de refaire les élections du 25 octobre. Une élection qui a montré Jovenel Moise de PHTK à avoir remporté le premier tour avec plus de trente pour cent des voix.

Le juge Al Duniel Dimanche a récemment émis un mandat d'arrêt contre l'ancien président Préval, après que ce dernier a refusé de répondre à une invitation du juge pour répondre à certaines questions en ce qui concerne le cas cherchant la responsabilité pénale contre l'ancien directeur de l'ONA, Sandro Joseph, chargé de blanchiment des millions de l'institution de l'état. Préval a été invité à comparaître devant le juge non pas en sa qualité d'ancien président, mais comme simple témoin.

Il n'est pas clair si la motion sera approuver ou rejeter.  Entre temps, d'autres fonctionnaires de haut rang comme le sénateur Edwin Zenny, anciens députés Laurore Edouard et Olgine Pierre ont tous répondu à leur invitation.

In : Corruption 



a
eXTReMe Tracker