Le Conseil électoral provisoire d'Haïti a réitéré hier qu'il publierait les résultats définitifs des élections générales tenues dans le pays le 20 novembre dernier qui ont donné le vainqueur provisoire au premier tour à Jovenel Moise du parti de PTHK.


Le directeur exécutif de l'organe responsable de l'organisation des élections en Haïti, Uder Antoine, a annoncé aux médias que le CEP est "prêt" à publier les données finales des élections du 29 décembre en ce qui concerne le calendrier électoral.

"Le processus progresse avec transparence et nous travaillons à respecter la date. Jusqu'à présent, il n'y a aucune raison de reporter", a déclaré l'officiel

Antoine a également assuré que le Conseil Electoral Provisoire est attentif aux défis des résultats des votes, initiés par trois partis politiques devant le tribunal électoral du pays, qui a ordonné la vérification de 12% des bulletins de vote au hasard.

Selon les données préliminaires fournies par le CEP, le vainqueur de l'élection du premier tour était Jovenel Moise, du parti haïtien Tet Kale (PHTK), qui aurait obtenu 55,67% des voix, tandis que son adversaire le plus proche, Jude Celestin, Ligue pour le progrès haïtien et l'émancipation (Lapeh), a atteint 19,52%.

Celestin, ainsi que Moise Jean-Charles de Pitit Dessalines, et Marysse Narcisse de Familias Lavalas, trois des 27 candidats qui se sont présentés aux urnes, ont contesté les résultats en disant qu'ils avaient des «preuves solides» de prétendue fraude électorale.

Depuis le 15 février de cette année, un gouvernement intérimaire dirigé par Jocelerme Privert mène le pays, une semaine après la fin du mandat de Michel Martelly sans que son successeur soit élu.