Récentes déclarations de hauts diplomates américains provoquent énorme scandale en Haïti

Posted by hougansydney.com on Monday, April 18, 2016 Under: Crise Politique




Les récentes déclarations de certains des plus hauts diplomates américains concernant les élections en Haïti ont provoqués un énorme scandale dans la presse haïtienne, dans les medias sociaux et dans la classe politique et civile Haïtienne même; ouvrant un grand débat sur le rôle de la communauté internationale en Haïti et l'étendue de son influence dans les affaires du pays. 

La semaine dernière, durant son intervention sur La Voix de l'Amerique, Kenneth Merten, le coordinateur américain spécial en Haïti donnait son avis sur la création d'une Commission de vérification des élections, récemment mis en place par le président par intérim d'Haïti Jocelerme Privert, dans sa quête pour résoudre la crise électorale qui a mis le pays à l'arrêt. L'envoyé spécial a nonchalamment appelé tous ceux qui voulaient mettre en place une telle commission "des perdants."

Le jour suivant, le chef de la diplomatie Américaine John Kerry, avait aussi des mots a dire au sujet de l'élection en Haiti. 

 "Laissez-moi être clair, les joueurs haïtiens, les soi-disant dirigeants, doivent comprendre qu'il y a limite claire à la patience, la volonté de la communauté internationale à tolérer ce processus de retard."
  «Le peuple d'Haïti méritent un gouvernement élu." Ils le méritent maintenant." avait ajouter Le chef de la diplomatie américaine .

La classe politique du pays a pris les déclarations par surprise. Beaucoup ont été vexés par le language de ces ambassadeurs américains.  

La majorité de la population d'Haïti veulent une commission d'évaluation électorale pour enquêter sur les allégations de fraudes qui ont empêché la réalisation du second tour de l'élection présidentielle.


Des stations de radio prominent dans la capitale d'Haïti, tel que Vision 200 ont eu des emissions spécial samedi où les défenseurs des droits humains bien connus, des politiciens, et même des citoyens ordinaires appelaient pour donner leur avis sur les commentaires.  

Les mots des ambassadeurs ont été qualifiés d'«ingérence totale» des «ordres» et ceux de «pro consuls à la place des partenaires diplomatiques".   Et comme prévu, les milliers de commentaires qui ont inondés les médias sociaux haïtiens étaient des insultes sévères, trop sévères pour moi de republier.  

Voici quelques-uns des modérés.

                


     



Ce scandale a ouvert un débat sur le financement des élections en Haïti qui est actuellement financé à 70% par la communauté internationale; l'Oncle Sam contribue à lui seul $ 30 millions au processus, soit 30% du coût total des 100 millions nécessaires.

Impossible pour les responsables haïtiens de ne pas plier sous pression lorsque la communauté internationale menace de couper son soutien au processus, comme l'a récemment fait Kenneth Merten.  

La classe politique du pays ainsi que la presse haïtienne ont besoin d'être plus choqué cependant s'ils sont vraiment sérieux au sujet de la résolution de ce problème. Ils devraient pousser le parlement nouvellement installé à adopter une loi à venir avec des fonds dans leur budget annuel pour gérer les élections dans leurs pays.

In : Crise Politique 



a
eXTReMe Tracker

Make a free website with Yola