Quel que soit le bien ou le mal accompli par l'armée, même après la mort de Jovenel Moise, l'histoire le tiendra pour responsable

Posted by hougansydney.com on Tuesday, November 21, 2017 Under: Opinions
Image result for Jovenel Moise vertires november 18

L'accomplissement le plus significatif par le président Jovenel Moise dont l'histoire se souviendra vivement, est sa renaissance de l'armée haïtienne après avoir été défunte pendant vingt deux ans. Quelles que soient les autres réalisations accomplies sous sa jeune présidence, elles seront éclipsées par cette décision historique.

Cela signifie également que, quel que soit le bien ou le mal accompli par l'armée, même après la mort de Jovenel Moise, l'histoire le tiendra pour responsable. Tout un pari pour le président à faire! Se mettre ainsi à la merci de l'histoire qui juge si durement avec sa plume; surtout quand il s'agit de politiciens haïtiens, le genre de politiciens qui n'ont jamais appris de l'histoire, qui a tendance à se répéter plus souvent en Haïti.

Les nations qui ont également accepté de fournir à cette nouvelle armée haïtienne des ressources et des formations, comme l'Equateur et le Brésil, doivent se demander si elles sont réellement prêtes à mettre en péril leur réputation en étant complices de la création d'une force potentiellement source de grand tourment pour Haïti, son peuple et la région plus large à l'avenir.


Le président Jovenel Moise est l'exemple parfait de la raison pour laquelle l'histoire se répète autant dans ce pays. Personne en position de pouvoir n'a jamais été tenu pour responsable de leurs actes. Et le président a perdu la meilleure opportunité qu'il ait jamais eue d'enseigner vraiment à ces nouveaux officiers l'une des meilleures valeurs militaires: la responsabilité de ses propres actions.

La majorité de la nouvelle armée haïtienne sera composée principalement de jeunes hommes et femmes qui n'étaient pas encore nés ou étaient bébés au moment de l'armée précédente, donc n'ont aucun souvenir du type d'atrocités et de cruautés perpétrées dans tout le pays. .

L'armée et les autres forces armées d'Haïti, y compris le tonton macoutes, une milice vicieuse, sous les dictatures de père et fils François et Jean Claude Duvalier, ont tué quelque 30 000 Haïtiens pour des raisons politiques; sous leur règne de 1957 à 1986. Le seul but de l'armée était de maintenir les Duvaliers au pouvoir. 

Ces anciens militaires ne devraient-ils pas être tenus responsables de leurs crimes?

Le premier message que nous transmettons aux jeunes de cette armée reconstituée, c'est que lorsque vous êtes dans une position de pouvoir, vous ne serez jamais tenu responsable de vos mauvaises actions par l'État haïtien, peu importe leurs gravité.

In : Opinions 



   A LIRE AUSSI 

a
eXTReMe Tracker