Privert: Pas question de démissionner le 14 mai

Posted by hougansydney.com on Wednesday, May 4, 2016 Under: Crise Politique



Le président par intérim d'Haïti Jocelerme Privert a mis au repos toutes les exigences pour lui de démissionner le 14 mai; 
la date où un président élu est censé entrer en fonction, en vertu d'un accord politique de dernière minute que Privert, l'alors président du sénat avait signé avec le président sortant Michel Martelly, pour sortir le pays d'un bourbier électoral. 


Mais, la semaine dernière, le président a précisé que le deuxième tour des élections présidentielles ne pourra pas avoir lieu jusqu'en octobre.

Basé sur le languange confus de l'accord, qui prescrit l'installation d'un président élu le 14 mai, tout en précisant que le mandat du président par intérim arrive à son terme dans les 120 jours à partir du 14 Février 2016 quand Privert avait pris ses fonctions; ou 14 Juin.  Donc, Privert restera président jusque-là. Le Parlement devra adopter des mesures sur son sort.

Jocelerme Privert en tant que président du sénat a été celui qui a négocié l'accord avec Martelly au nom du parlement; avait-il déjà conclu à l'époque qu'un président élu ne pourrait prendre ses fonctions le 14 mai stipulé?


De nombreux Haïtiens ainsi que de nombreux membres du parlement ont été très vocal au sujet de la nécessité pour le président par intérim de démissionner le 14 mai, ils
 accusent le président de vouloir rester au pouvoir au-delà de son mandat de 120 jours non renouvelable.


Par ailleurs une commission de vérification avec un mandat de 30 jours est entré en fonctions la semaine dernière. Le président dit vouloir mettre a termes tous les allégations de fraude qui ont empecher l'achèvement du processus.

In : Crise Politique 



a
eXTReMe Tracker