Privert, devrait il quitter ses fonctions s'il n'arrive pas à organiser les élections dans les 60 jours?

Posted by hougansydney.com on Thursday, April 14, 2016 Under: Crise Politique




Aujourd'hui 14 Avril 2016, marque deux mois, ou 60 jours depuis que Jocelerme Privert a été élu par le parlement en tant que président par intérim d'Haïti, pour un mandat non-renouvelable de 120 jours, afin de reprendre et terminer les élections présidentielles annulées à trois reprises à cause des allégations de fraude et de violence qui avaient éclaté à la suite.



Lorsque le mandat de Martelly avait pris fin sans un président élu pour le remplacer, Privert, l'alors président du sénat, a signé un accord politique avec lui sur le cadre de la tenue de l'élection annulée.

L'élection était censé avoir lieu le 24 Avril et le nouveau président élu installer le 14 mai.

Dès le début, de nombreux observateurs d'Haïti ont averti que 120 jours ne seraient pas suffisant pour organiser les élections contestées en raison de la complexité des enjeux.       

60 jours dans son mandat de 120 jours, le président par intérim ne peut toujours pas dire avec certitude quand est-ce que l'élection aura lieu, ou si elle peut encore avoir lieu dans les 60 jours restants.        

Comme Privert est sur le point de violer l'une des premières clause de l'accord (non tenue des élections le 24 Avril), Nous sommes de retour à la même scène d'incertitude. Qu'est-ce qui se passera si 120 jours se sont écoulés et il n'y a pas d'élection?

Le mandat de Privert doit il être prolongé, ou bien le President intérimaire devrait il quitter ses fonctions?


In : Crise Politique 



a
eXTReMe Tracker