La ligue alternative pour le progrès et l'émancipation Haïti (Lapeh) qui est en désaccord avec le calendrier électoral pour la reprise de l'élection présidentielle a exprimé des préoccupations concernant le comportement du président Privert qui selon l'un de ses dirigeants, Anacacis Jean Hector dirige maintenant le pays dans le chaos.

L'ancien sénateur Jean Hector qui parlait au cours du journal Le Matin, dénonçant un plan mis en place par le président Privert à travers le rapport de la commission de vérification pour éliminer les favoris des dernières élections.

Pour éviter le secteur non-démocratique de prendre le pouvoir, l'ancien député a proposé la tenue d'un second tour des élections présidentielles qui réunissent au moins les 3 premiers candidats qui ont atteint le haut des résultats le 25 Octobre. Une proposition qui il dit avoir envoyé aux chefs des principaux partis, avec lesquels il espère ouvrir les négociations dès que possible.

Une deuxième ronde présidentielle avec les trois candidats les plus favorables est une bien meilleure alternative que d'annuler l'ensemble du processus et recommencer à zéro; Une décision qui pourrait créer un précédent très dangereux dans un pays où les élections sont toujours contestées vigoureusement. 

Rappelons que le CEP, responsable de l'organisation des élections dans le pays a pleinement mis en application les recommandations faites par la commission d'évaluation, y compris l'annulation des scrutins.


Pensez vous que c'est une meilleure alternative?