Panama appelle Haïti à décourager le flux des migrants irréguliers, Haiti demande aide électorale

Posted by hougansydney.com on Wednesday, August 17, 2016 Under: Diplomatie



Le ministre panaméen des Affaires étrangères Isabel De Saint Malo, a exprimé hier a son  son homologue haïtien Pierrot Delienne, le besoin urgent d'une solution globale qui décourage le flux de migrants irréguliers à travers l'Amérique centrale à destination des États-Unis

Lors d'une réunion à Saint-Domingue, où les deux hauts fonctionnaires étaient présents à l'inauguration du second mandat du président Danilo Medina, De Saint Malo a dit à son homologue Delienne que le Panama avait beaucoup de préoccupation sur le rythme croissant des Haïtiens au Panama.

Des Caraïbes, comme des milliers de migrants cubains et africains, les  Haïtiens voyages en Amérique du Sud et le Panama où ils entre par la jungle de Darien pour traverser l'Amérique centrale pour les États-Unis, une route dont l'afflux a augmenté ces derniers mois.

Ministre des Affaires étrangères d'Haïti au Panama a exprimé l'engagement de son gouvernement à identifier les Haïtiens qui aujourd'hui sont peut être dans le territoire panaméen et aussi à décourager le flux des migrants de leur pays, le plus pauvre d'Amérique.

Bon nombre des migrants qui sont au Panama disent ne pas avoir de papiers d'identité et le gouvernement local ont identifié que certains Haïtiens se font passés pour des Africains afin d'éviter une éventuelle expulsion.

Les autorités d'immigration panaméennes ont chiffrés près de 1.000 migrants en transit, principalement d'Afrique et des Caraïbes, et a permis trois camps «humanitaires», à la frontière avec la Colombie dans le cadre de l'opération de "débit contrôlé", avec laquelle il permet le transit de ces personnes.


Aide électorale


Dans le cadre de la rencontre d'aujourd'hui, Delienne a aussi demandé la collaboration du Panama dans la préparation des élections d'Octobre prochain, par l'envoi d'une mission d'observation électorale »qui contribuera aux efforts d'organiser des élections libres et démocratiques."

Le chef de la diplomatie du Panama a exprimé son intérêt à soutenir le processus électoral comme un élément fondamental de la transition démocratique en Haïti, selon le ministère des Affaires étrangères.

Haïti a organisé des élections le 9 Octobre, après l'invalidation des élections d'Octobre à 2015.

Le mandat du président par intérim, Jocelerme Privert, a officiellement pris fin le 14 Juin, mais reste dans le bureau parce que le parlement a échoué dans les trois appels faits pour décider de son avenir.

Le 14 Février, Privert, alors président du Sénat, a été nommé président par intérim du pays après avoir terminé une semaine après que le mandat du gouvernement de Michel Martelly avait pris fin, sans avoir un successeur élu.

In : Diplomatie 



a
eXTReMe Tracker