VENEZUELA: Agitaciones en Haití protagonizan toma de posesión de senadores

Aujourd'hui, un nouveau Parlement a été assermenté en Haïti, des députés et sénateurs récemment élus ont pris officiellement leurs fonctions, au milieu du scandale de l'arrestation et de la déportation du sénateur Guy Philippe aux États-Unis, faisant les ondes et causant des troubles dans de nombreuses régions du pays.

"L'arrestation et la livraison de Guy Philippe a été une affaire très laide pour le pays ", a déclaré Sorel Jacinte, membre d'une coalition de neuf sénateurs qui ont fait de la révision du traité d'extradition entre les Etats-Unis et Haïti une priorité dans la nouvelle session.

Lors de la cérémonie de nombreux législateurs ont crié des slogans hostiles contre le président par intérim d'Haïti Jocelerme Privert, qu'ils accusent d'avoir autoriser l'expulsion du sénateur élu.

Les démonstrations dans le département de Grande Anse se sont multipliées, et un poste de police a été attaqué par des foules en colère réclamant le retour de Guy Philippe. De nombreux manifestants ont averti qu'ils vont paralyser cette partie du pays si l'homme qui non seulement était recherché pour des accusations de trafic international de drogue, mais avait aussi mené une rébellion armée qui en 2004 a évincé le président Jean Bertrand Aristide.

Le Sénateur-élu haïtien Guy Phillipe, fuyant mandat d'arrêt de la DEA, arrêté


Les maisons d'un groupe de missionnaires étrangers ont été attaquées dans le sud du pays dimanche soir en représailles à l'arrestation du sénateur, les maisons ont été incendiées, comme les occupants ont fui à la police qui les aidait. L'ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince a depuis lancé un avertissement conseillant aux citoyens américains d'être prudents.