Nou Pap obeyi! L'opposition en Haïti appel à la désobéissance civile

Posted by hougansydney.com on Friday, January 6, 2017 Under: Crise Politique
Image result for election protests in haiti

Deux des quatre principaux partis politiques en Haïti ont non seulement rejeté les résultats de l'élection présidentielle qui a eu lieu dans le pays le 20 novembre, leurs dirigeants appellent à la désobéissance civile. En utilisant le terme «Nou Pap obeyi» ou nous n'obéirons pas, comme un appel de ralliement pour leurs partisans.

Le parti Fanmi Lavalas et la plate-forme Pitit Dessalines ont déclaré ne pas reconnaître les résultats publiés par le Conseil électoral provisoire qui montrent que Jovenel Moise a remporté l'élection avec 55,67% des voix au premier tour.

"Nous ne reconnaissons pas ces résultats, nous allons lutter contre ce plan de colonisation de ce groupe politique, les résultats ont été préfabriqués et nous nous tiendrons avec tous nos alliés pour vaincre l'imposition d'un candidat pour le pays", a déclaré l'ancien Candidat de la plate-forme Pitit Dessalines, Jean-Charles Moise, qui s'est classé troisième des sondages avec 11,04% s'est joint à l'ancienne candidate Maryse Narcisse des Fanmi Lavalas qui a déclaré qu'il n'y avait pas de voie légale avec le futur gouvernement.

Maryse Narcise, qui a reçu un peu plus de 8% des voix et est arrivée en quatrième position, a déclaré que les rues détermineront qui sera le prochain président d'Haïti, avertissant que la crise politique pourrait empirer.

Un président intérimaire dirige Haïti depuis février 2016, après une semaine le mandat constitutionnel de Michel Martelly avait expiré sans un successeur élu. Les résultats de l'élection du premier tour que Martelly a tenté de faire ont été anéanti après des accusations et allégations répandues de «fraude massive».

In : Crise Politique 



   A LIRE AUSSI 

a
eXTReMe Tracker