En Haïti, les fonctionnaires d'état reçoivent de nombreux avantages du gouvernement au détriment du trésor public. Des avantages que beaucoup avec du bon sens remettraient en question, mais ces allocations sont devenues une telle culture au sein de chaque nouvelle administration que personne ne prête plus attention.

Si vous êtes un sénateur, un député, l'un de nos nombreux ministres et directeurs ou directeurs adjoint d'une entité d'État, ou autres postes important tels que chef de police, de CIMO, de BRI, DCPJ, commissaires, commandant de hauts grades... vous avez droit à l'un des derniers modèles de voiture tout terrain, une carte d'essence avec une quantité d'argent illimité, téléphone cellulaire avec des minutes illimitées, des personnels de sécurité, sans oublier un salaire, des bonus et augmentations, assurances santé etc... Sans aucune considération des coûts.   

Hier, l'image de la note pour un Nissan patrol 2015 V8, une voiture coûtant plus de $100.000; à être donné à un officiel haïtien, sur les médias sociaux à fait surface.    


 Plus de 70% de la population d'Haïti vit avec moins de 2 $ par jour; ce qui signifie, le prix d'un Nissan Patrol 2015($100.000+) peut nourrir environ 50.000 ha
ïtiens pour un jour.


   
Combien de ces voitures coûteuses il-y'a t-il sont dans l'administration haïtienne? Qui sait.

En 2014, alors Premier ministre Laurent Lamothe était furieux contre nombreux ministres et directeurs pour l'achat de véhicules coûteux. Laurent Lamothe avait rappelé à ses collègues du Cabinet qu'ils ne devraient pas utiliser les maigres ressources du pays afin d'acheter des véhicules à moteur de luxe. Cette même année, un consul à Miami a également été trouvé au volant d'une voiture de luxe Maserati qui se vend à plus de cent mille dollars.

Haiti Corruption: Voiture de luxe, Maserati avec plaque du Consulat d'Haiti, dans les rues de Miami


Si nous devions estimer le nombre de voitures basées sur le nombre de postes de haut niveau au sein du gouvernement, nous pourrons avoir une idée.


En vertu de ce nouveau gouvernement, nous avons 18 ministères et les directeurs des autres institutions de l'Etat tels que les douanes, l'OAVCT, ONA, DGI, OFATMA, OFNAC, APN, CNE, EDH, CONATEL, TNH, pour ne nommer que ceux-ci. Alors, un total de 29 ministères et directeurs généraux. Imaginez une voiture de $100.000 pour chacun de ces officiels.

29 x $100.000 = $2.900.000 ( deux millions neuf cent milles) voyez le problème?   

Je me demande combien d'écoles le prix pour une de ces voitures aurait pu construire dans l'une des nombreuses collectivités éloignées d'Haïti.    

Combien de possibilités le prix d'une de ces voitures aurait pu fourni à un petit paysans sous la forme d'un prêt. Un tronçon de route? tant de choses que nous pourrions accomplir.


L'actuel président interim d'Haïti Jocelerme Privert a donné une attention particulière à la situation économique d'Haïti et a appelé à maintes reprises les fonctionnaires de réduire leurs dépenses.   

Dans ce même esprit de transparence, nous aimerions que le gouvernement rend public les stocks en ce qui concerne les véhicules officiels.

Aimeriez-vous également que le gouvernement haïtien rendre public la liste des véhicules officiels pour savoir combien cela coûte à l'Etat? Aimez our partager sur votre page pour faire passer le message.