Image result for Maryse Narcisse protests HAiti


Moise Jean Charles et Maryse Narcisse, respectivement, 3e et 4e places de la dernière élection présidentielle haïtienne, ont mené une manifestation de masse dans la capitale haïtienne Port-au-Prince, hier, avec des milliers de leurs partisans, contre le Conseil électoral provisoire (CEP) pour soit-disant avoir traité les élections frauduleusement.

La marche, quoique paisible, avait des slogans très agressifs et dangereux, avec de nombreux manifestants en colère qui disaient qu'ils allaient «brûler le pays».

La marche arrive un jour après que le tribunal électoral a ajourné une audience sur les contestations aux résultats du scrutin, que Narcisse, Charles, et son ex-compagnon Jude Celestin, qui est venu deuxième, ont initié.

"Nous sommes de nouveau dans la rue pour dire non au coup d'état du conseil, qui ne veut pas que le peuple sache la vérité sur ce qui s'est passé, nous respecterons les résultats si nous pouvons vraiment vérifier qui a gagné. Les rues vaincront le plan de l'oligarchie qui veut mettre fin à ce qui reste dans le pays », a déclaré Narcisse.

Narcisse, qui a dirigé le scrutin du parti de la Fanmi Lavalas, a déclaré que Haïti est sur le point d'une nouvelle crise qui pourrait être pire que l'an dernier.

"Si le Conseil électoral publie les résultats définitifs, confirmant ceux offerts le 28 novembre, il mettra le pays dans une crise sans fin", a-t-elle ajouté.

Le Conseil électoral provisoire devrait maintenir les résultats préliminaires et les publier définitivement le 29 décembre.


Les données préliminaires de vote fournies par le CEP attribuent la présidentielle au candidat du parti haïtien Tet Kale (PHTK), Jovenel Moise, qui a remporté l'élection dès le premier tour avec 55,67% des voix.

La deuxième place a été remportée par la Ligue Alternative pour le progrès haïtien et l'émancipation (Lapeh), Jude Celestin, avec 19,52%.

Charles, candidat à la Plate-forme des enfants Dessalines, Moise-Jean Charles, aurait occupé la troisième place avec 11,04%, tandis que Narcisse a atteint un peu plus de 8% des voix.

Haïti a été sous la présidence d'un président intérimaire pendant un an après la fin de la présidence de Michel Martelly en février 2016 sans un successeur élu. L'élection présidentielle tenue par Michel Martelly en octobre 2015 a montré que son successeur triomphateur était en première position avec 32,7 des votes, mais les allégations de fraude généralisée et les mois de protestations massives dénonçant un coup électoral ont obligé les responsables électoraux à annuler le processus et recommencer à zéro.


Jovenel Moise après la confirmation officielle des résultats par le CEP le 29 décembre, prêtera le serment du bureau présidentiel le 7 février 2017.