Image result for maryse narcisse, moise jean charles

Maryse Narcisse, qui a termin
é quatrième dans l'élection présidentielle haïtienne, a déclaré que son parti "Fanmi Lavalas n'acceptera jamais ce coup d'Etat électoral" en référence aux résultats officiels de l'élection présidentielle du 20 novembre qui a vu Jovenel Moise vainqueur au premier tour avec 55.67% des voix.

Maryse Narcise, ainsi que Moise Jean Charles qui est venu troisième dans les sondages, a déclaré que leurs partis continueront à appeler leurs partisans à se lever et à protester contre les résultats.

"Soit nous mobilisons et défendons nos droits, soit nous acceptons ce coup électoral", a déclaré Moise Jean Charles.

Les candidats perdants ont soutenu que la vérification des bulletins de vote, qui a été ordonnée par le tribunal électoral avant la publication des résultats définitifs, n'a pas été effectuée correctement.

Le tribunal électoral avait ordonné la vérification de 12% des bulletins de vote au hasard après une contestation judiciaire des résultats préliminaires initiés par les trois finisseurs. Le tribunal a déclaré qu'il n'avait trouvé aucune preuve de "fraude massive" qui affecterait l'ensemble du processus.

«Quand la loi va contre le peuple, les gens doivent se mettre en dehors de la loi», a continué Moise sans expliquer ce qu'il voulait dire exactement.

Avec les perdants protestant, les organisations internationales et les gouvernements se sont félicités de la fin du processus électoral ardu qui a commencé depuis octobre 2015, tout en encourageant toutes les parties concernées à accepter les résultats

Jude Celestin, venu en deuxième n'a pas encore commenté publiquement.