Image result for Dominique St Roc haiti

Dominique St. Roc, le maire de la ville la plus affluente d'Haïti, Petionville, fait l'objet de poursuites judiciaires dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat d'un jeune policier.

La procédure a été mise en branle juste trois jours après qu'un jeune officier de police nouvellement diplômé a été tué dans sa maison à Petionville par un groupe d'hommes brandissant des machettes. Le meurtre de l'officier a causé l'excitation et la colère de beaucoup de résidants de Juvénat, à Pétionville, qui ont lancé une arrestation de citoyens et a appréhendé 9 des hommes qui ont été impliqués dans l'attaque horrible.


Le maire de Petionville, Dominique St Roc, a été entendu hier par le juge instructeur Jean Wilner Morin, quelques minutes après une audience au parquet de Port-au-Prince. Danton Léger, le chef du parquet, a dit qu'il a vu beaucoup d'incohérences dans les explications fournies par la police et le commissaire de police d'une part et le maire St. Roc de l'autre. L'affaire mérite une enquête approfondie, a fait valoir le chef du parquet expliquant que l'accusation avait transmis le dossier immédiatement au doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Les policiers auraient confirmé au chef de l'accusation que le maire était intervenu pour demander la libération du chef de gang Jean Hilaire Ladouceur. Ce dernier, après sa libération, assassina Rigaud Claude Clermont, jeune policier de 24 ans, affecté au poste de police de la zone.

Hier, le chef de la Police Nationale d'Haïti, Michael Ange Gideon, a attiré l'attention sur la collaboration des habitants de Juvénat qui ont permis l'arrestation des membres de la bande impliqués dans l'assassinat de Rigaud Clermont.

Les habitants indignés se sont armés de machettes pour venger l'assassinat du policier.

9 membres de la bande ont été arrêtés tandis que le chef de ce réseau de hooligan est recherché par les forces de sécurité.

M. Gédéon a exhorté la police et les autorités policières départementales à répondre d'urgence pour capturer les auteurs de crimes contre la police le plus rapidement possible.