Les gangs des bidonvilles de Port-au-Prince sont lourdement armés a averti le secrétaire d'Etat à la Sécurité publique

Posted by hougansydney.com on Thursday, April 12, 2018 Under: Securité


Les gangs des bidonvilles de Port-au-Prince disposent d'un important arsenal, a averti le secrétaire d'Etat à la Sécurité publique Léon Ronsard Saint Cyr, confirmant que les membres des groupes de bidonvilles du "Village de Dieu, Cité Plus, Bolosse et Grand Ravin "avenues ont en leur possession des armes lourdes de calibre différent. "Ces armes viennent de la République dominicaine et de la Jamaïque", a déclaré le secrétaire d'Etat lors d'une conférence de presse.

Beaucoup de ces armes de guerre ont récemment été vues sur des vidéos postées par de prétendus membres de ces groupes sur les réseaux sociaux. Les groupes armés du Village de Dieu sont en guerre avec les bandes d'avenues Bolosse suite à l'assassinat d'un de leurs membres.

 
Le secrétaire d'État à la Sécurité publique, cependant, refuse de considérer les quartiers servant de lieux de refuge pour les gangs comme des zones d'anarchie. Il s'assure que les forces de police vont bientôt contrôler l'ensemble du territoire en attirant l'attention sur le système de sécurité mis en place à proximité du quartier Cité Plus.

Deux véhicules blindés légers ont été déployés pour soutenir les policiers sur place.

Preuve que la police a le contrôle de la situation M. Saint Cyr révèle que 5 bandits recherchés ont été appréhendés au cours des dernières 48 heures. Ils ont été arrêtés au centre-ville de Port-au-Prince.

M. Saint Cyr admet qu'il est difficile d'empêcher le trafic d'armes à la frontière dominicaine haïtienne. Cela nécessite des ressources financières importantes, explique-t-il.
 
Juste dimanche dernier, un employé civil de la police nationale a été abattu par des bandits encore inconnus au centre-ville de Port-au-Prince. Les échanges d'armes à feu ont pu être entendus tout au long de la journée.

In : Securité 



a
eXTReMe Tracker