Le président haïtien Jovenel Moise, lors de son discours inaugural, a fait hier de nombreuses promesses au peuple haïtien, parmi eux de travailler dur pour répondre à leurs nombreuses attentes.

Moise a dit qu'il était conscient des nombreux défis auxquels Haïti doit faire face, mais il croit que si tous travaillent ensemble et changent leurs mentalités, Haïti connaîtra un grand succès.

«Utiliser la terre, les fleuves, le soleil et les gens pour développer notre pays». Moise, avec passion, a réitéré le développement de l'agriculture, sa «spécialité», un secteur longtemps oublié de l'économie haïtienne, le mettant au centre de sa vision d'une nouvelle Haïti.

Le Président appelle tout le monde, indépendamment de l'affiliation politique à travailler avec lui, pour que la nation pauvre puisse surmonter plusieurs de ses défis pressants, car «l'avenir d'Haïti ne sera que ce que nous en ferons». Le président Moise a mis en garde que les crises politiques sans fin qui ont caractérisé Haïti au fil des ans ont "fortement ralentis le pays" et encouragent les gens à mettre un terme à ce cycle.


Le Président profitera de tous les outils dont il dispose pour mettre en œuvre de nouvelles politiques économiques afin de créer des emplois et de nouveaux entreprises.

Les représentants américains lors de la cérémonie d'investiture ont écouté avec attention lorsque le président Jovenel Moise a précisé les lois américaines HELP et HOPE, adoptées par le congrès américain suite au tremblement de terre catastrophique en 2010, donnant des traitements fiscaux préférentiels aux exportations de vêtements haïtiens.

S'exprimant devant une foule enthousiaste de taille modérée, le président nouvellement assermenté a évoqué des souvenirs de l'époque où Haïti était une destination touristique populaire: «Qu'est-ce qui s'est passé? Il a demandé. Sous son administration, l'industrie touristique sera relancée, a-t-il promis, en citant comme exemple une connexion par câble dans les deux ans de son mandat, de la célèbre  Citadelle au nord, à la destination touristique populaire de Labadee où près d'un million de touristes chaque années visitent à travers la Royal Caribbean. Selon le plan du nouveau président, le tourisme jouera un rôle majeur dans le processus de reconstruction d'Haïti.

Jovenel Moise a terminé son discours en demandant aux chefs religieux du pays de consacrer «trois jours de prière» à Dieu pour le guider pendant son travail ardu, à venir.

Un moment remarquable immédiatement après le discours du président nouvellement assermenté, fut le chant de l'hymne national; En créole; La clause dédiée à l'Agriculture, au lieu de la traditionnelle rendant hommage aux ancêtres qui est habituellement chanter au cours d'une telle cérémonie.