Le nouveau Ministre du Tourisme promet de continuer le travail de Stéphanie Villedrouin

Posted by hougansydney.com on Tuesday, March 29, 2016 Under: Voyage



Le chef intérimaire du nouveau gouvernement d'Haïti a rapidement combler le poste du tourisme du pays. Enex Jean-Charles, le premier ministre récemment nommé, a nommé Guy Didier Hyppolite ministre du tourisme et des industries créatives cette semaine, en remplacement de Stéphanie Villedrouin.

Dans son nouveau poste Hyppolite, un ancien vice-président de l'Association touristique d'Haïti, servira à l'administration de Jocelerme Privert, qui a été élu président par intérim en Février. Privert demeurera président en attendant une élection générale en moins de 120 jours.


Villedrouin a publié une déclaration félicitant Hyppolite et notant qu'il assume la direction de l'agence alors qu'Haïti a "franchi le seuil d'un demi-million de visiteurs" avec "le tourisme maintenant (occupant) la troisième position dans nos exportations." Haïti a accueilli 515,768 visiteurs en 2015, un 10,9 pour cent d'augmentation sur 2014. Quant à 2014, Haïti a accueilli 465,174 visiteurs d'une nuit, une augmentation de 10 pour cent par rapport à 2013.

Villedrouin décrit le tourisme comme «un moteur pour la croissance économique" en Haïti et a dit au cours de son mandat, qu'elle a travaillé pour parvenir à "la création et la normalisation des différents maillons de la chaîne touristique permettant aux visiteurs une expérience mémorable et sûr de notre destination" à la réception et le transfert aux aéroports au «développement de nos sites naturels et historiques."

Villedrouin a dit qu'elle espérait Haïti peut atteindre "deux millions de visiteurs (annuels) et 30.000 chambres d'hôtel" d'ici 2035. Auparavant, gestionnaire d'un petit hôtel de montagne, Villedrouin a rejoint l'Association touristique d'Haïti en tant que membre du conseil d'administration et a été nommé ministre du tourisme dans le cabinet de l'ancien président Michel Martelly en 2011.

Elle a rejoint le ministère tandis que que le pays a cherche à surmonter des années de troubles politiques et les effets dévastateurs du tremblement de terre 2010 pour reconstruire ce qui avait été autrefois un secteur touristique prospère.

Sous sa direction l'administration Martelly a dévoilé des plans pour un investissement de $345 millions dans de nouvelles chambres d'hôtel, les aménagements portuaires de croisière et les infrastructures touristiques. Les projets comprennent le village des Côtes-de-Fer, où 5680 acres, 266 millions $ au développement, y compris quatre hôtels et un golf de 18 trous est prévu, et l'île haïtienne sud de l'Ile-a-Vache, où le gouvernement a des travaux lancés sur le développement, avec 2.500 chambres et un aéroport international.

Haïti prévoit une jetée de $70 millions des navires de croisière et des installations sur l'île de la Tortue en partenariat avec croisière géant Carnival Corp. Haïti a également accueilli plusieurs nouveaux hôtels au cours des dernières années, y compris le 173 chambres Marriott Port-au-Prince, qui a ouvert en 2014 et l'Hôtel Indigo royal Decameron Beach Resort, un établissement tout inclus 400 chambres en Côte des Arcadins d'Haïti, qui a lancé plus tôt cette année.

Hyppolite dit sous sa direction, le ministère du Tourisme "continuerait de promouvoir la beauté de notre pays bien-aimé, pour aider les exploitants et mettre en place les bases structurelles solides essentielles pour le développement durable de ce premier secteur économique."

In : Voyage 



a
eXTReMe Tracker