Le mariage homosexuel est désormais légal en Haïti après la décision de la Cour interaméricaine des droits de l'homme forçant les Etats signataires de l'adopter

Posted by hougansydney.com avec BBC on Wednesday, January 10, 2018 Under: Droits de l'homme
Image result for gay marriage haiti
Par une simple décision de la Cour interaméricaine des droits de l'homme, le mariage homosexuel est devenu légal dans de nombreux pays latino-américains relevant de sa juridiction.


Les décisions de la cour s'appliquent légalement aux pays qui ont signé la Convention américaine relative aux droits de l'homme, c'est-à-dire qui sont sous sa juridiction.

Certains signataires reconnaissent déjà les mariages homosexuels alors que d'autres reconnaissent les unions civiles homosexuelles.

Mais d'autres pays, comme la Bolivie, Cuba, la République dominicaine, Haïti, le Honduras, le Paraguay et le Pérou, ne le reconnaissent pas non plus et doivent maintenant modifier leurs lois.

Le tribunal a été créé par l'organisme régional, l'Organisation des États américains (OEA), et les signataires de la Convention interaméricaine des droits de l'homme sont juridiquement liés par ses décisions.

Pays de l'hémisphère occidental où le mariage homosexuel est légal:


Argentine
Brésil
Canada
Colombie
Mexique (certains états seulement)
Etats Unis
Uruguay


La décision intervient alors qu'un certain nombre de pays d'Amérique latine ont changé ou envisagent de modifier leurs lois pour permettre aux couples de même sexe de se marier.

Plus récemment, Michelle Bachelet, présidente sortante du Chili, a envoyé un projet de loi sur le mariage homosexuel au Congrès.

D'autres pays de l'hémisphère occidental, tels que l'Équateur, ont introduit des unions civiles de même sexe.

"Sans discrimination"

Les juges ont déclaré que les gouvernements "doivent reconnaître et garantir tous les droits qui découlent d'un lien familial entre des personnes du même sexe".

Ils ont également déclaré qu'il était inadmissible et discriminatoire qu'une disposition juridique distincte soit établie uniquement pour les mariages entre conjoints de même sexe.

Les juges ont exigé que les gouvernements "garantissent l'accès à toutes les formes existantes de systèmes juridiques nationaux, y compris le droit au mariage, afin d'assurer la protection de tous les droits des familles constituées par des couples homosexuels sans discrimination".

Reconnaissant la difficulté d'adopter de telles lois dans les pays où il existe une forte opposition au mariage homosexuel, ils ont recommandé que les gouvernements adoptent des décrets temporaires jusqu'à ce qu'une nouvelle législation soit adoptée.

Les juges ont rendu la décision en réponse à une motion présentée par le Costa Rica.

Le gouvernement centraméricain a demandé au tribunal de donner son avis sur l'obligation d'étendre les droits de propriété aux couples de même sexe. Le tribunal a jugé que c'était le cas.

Le gouvernement du Costa Rica voulait également savoir s'il devait permettre aux personnes transgenres de changer leur nom sur leurs documents d'identité. Encore une fois, le tribunal a décidé qu'il devrait.

La vice-présidente du Costa Rica, Ana Helena Chacón, a salué la décision de la Cour, déclarant qu'elle serait adoptée "dans sa totalité".

In : Droits de l'homme 



a
eXTReMe Tracker