Le chef de la police haïtienne lance une nouvelle unité pour lutter contre la traite des enfants à la frontière

Posted by hougansydney.com on Wednesday, December 27, 2017 Under: Securité
Image result for Michel-Ange Gedeon

Le chef de la police haïtienne, Michel-Ange Gedeon, est aujourd'hui dans la ville frontalière de Ouanaminthe pour lancer l'unité récemment créée au sein de la Police nationale haïtienne (PNH) qui aura pour mission de lutter contre le trafic d'enfants dans cette ville. L'unité comprendra 100 officiers ainsi qu'un certain nombre de drones.


Chaque année, des milliers d'enfants haïtiens sont victimes de la traite. Ce sont généralement les enfants des rues, qui n'ont nulle part où aller après avoir fui la violence ou abandonnés par leurs parents et ceux qui ont été déportés en Haïti sans leurs parents. Au total, 4 167 enfants présumés non accompagnés et séparés ont été renvoyés en Haïti depuis la République dominicaine entre juillet et septembre, selon les données de suivi de l'OIM. Et la plupart d'entre eux ont traversé le pont de la rivière Massacre à Ouanaminthe.

Le gouvernement haïtien, sous la direction du président Jovenel Moise, a fait plus pour lutter contre ce grave problème, comme le démontre cette nouvelle unité de police. Les États-Unis, qui plus tôt cette année ont retiré Haïti de sa liste noire des pays ayant de graves problèmes de traite des personnes, en raison des progrès réalisés; se félicite que l'agence de protection de l'enfance d'Haïti ait établi des partenariats non seulement avec des agences internationales, mais aussi avec la police nationale d'Haïti et son unité de brigades d'enfants "pour rendre cette traversée plus difficile".

Les agences internationales impliquées dans le bien-être des enfants ainsi que les diplomates de nombreux pays applaudissent également le chef de la police haïtienne et le rassurent de leur soutien.

In : Securité 



a
eXTReMe Tracker