La represente de l'Utah, l'américaine-haïtienne Mia Love, a rencontré le président Trump mardi matin

Posted by hougansydney.com on Tuesday, January 16, 2018 Under: Diaspora
Image result for MIa love and trump

Mia Love, la seule membre américano-haïtienne du Congrès des États-Unis, a rencontré le président Trump mardi matin au sujet des retombées de l'utilisation du terme «pays trou de merde» pour désigner Haïti, le Salvador et certaines nations africaines lors d'une réunion avec les législateurs jeudi dernier.

La Représentante de l'Utah, l'haïtienne américaine, Mia Love, demande à Trump de s'excuser pour commentaire de "trou de merde"


Le bureau du membre du Congrès qui avait déjà condamné le commentaire du président comme "élitiste, diviseur et méchant", a publié la déclaration suivante au sujet de la réunion:


«Ce matin, la députée Mia Love a rencontré le président Donald J. Trump à la Maison-Blanche et les deux dirigeants ont discuté de l'importance de conclure un accord bipartite sur l'immigration, au cours duquel ils ont abordé une série de sujets liés au réforme de l'immigration. 

"La réunion de ce matin a été substantielle et productive", a déclaré la députée Love. «Nous avons discuté de l'importance et de l'urgence de trouver une solution pour les bénéficiaires du DACA, d'améliorer la sécurité aux frontières et de mettre en œuvre des réformes pour que notre pays continue d'attirer les meilleurs talents du monde, sans distinction de race. Je travaillerai avec les deux partis au Congrès ainsi qu'avec la Maison Blanche pour s'assurer que nous parvenions à un accord. "

Rep. Love a ajouté: "Je crois que le Congrès peut résoudre la grande majorité des problèmes d'immigration auxquels la nation est confrontée. Il existe déjà un accord sur de nombreux aspects importants. Nous devons nous battre contre ceux qui ont tout intérêt à ce que l'immigration demeure un problème secondaire. Cela n'a pas été résolu depuis trop longtemps. Ayons une vraie conversation, afin que le Congrès puisse terminer le travail important pour lequel nous avons été élus. "

In : Diaspora 



a
eXTReMe Tracker