La réunion de haut niveau de l'ONU sur le choléra, à laquelle le président haïtien a décidé de ne pas assister, est prévue pour une autre date, a déclaré son porte-parole

Posted by hougansydney.com on Friday, March 2, 2018 Under: Diplomatie
Related image

Le porte-parole du président haïtien, Lucien Jurat, a déclaré que le sommet de l'ONU sur le choléra mercredi à New York, auquel le président haïtien Jovenel Moise était censé assister, mais avait décidé d'annuler sa présence à la suite des retombées diplomatiques entre le gouvernement haïtien et le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies dans le pays, sur les questions sensibles de la corruption de PetroCaribe et les abus présumés de policiers; a été reporté à une autre date, sans préciser quelle date en particulier.

Haïti et les Nations Unies se sont récemment retrouvés engagés dans des conflits publics après que Susan Page, chef de la Mission des Nations Unies en Haïti pour le soutien de la justice (MINUJUSTH), a publié une note, applaudissant une plainte déposée par des citoyens ordinaires sur les questions de Petrocaribe qui a abouti à la nomination de juges spéciaux, tout en condamnant également que cela n'a pas été fait pour enquêter sur les meurtres de nombreux citoyens par la police haïtienne dans deux cas particuliers.

Presqu'immédiatement après que la note ait été rendue publique, le ministère des Affaires étrangères d'Haïti avait publié sa propre note de presse condamnant la déclaration épouvantable de Susan Page, la convoquant pour expliquer les commentaires. L'ambassadeur haïtien auprès des Nations Unies, Denis Regis, a également été rappelé pour consultation.

Haïti rappelle son ambassadeur à l'ONU après le commentaire du représentant des Nations Unies en Haïti sur PetroCaribe et d'autres sujets


 
Le gouvernement haïtien a rejeté les déclarations de Page et a déclaré qu'elles se sont produites à un moment où les autorités travaillent pour la stabilité et la paix, et a condamné que "les autres dictent ce que le pays doit faire".

"La déclaration du représentant du secrétaire général des Nations unies en Haïti et chef de la MIMUJUSTH arrive à un moment où le pays est calme", ​​a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministère haïtien des Affaires étrangères a regretté que le représentant de l'ONU ait publié ces déclarations juste au moment où cette organisation dirige la recherche internationale de fonds pour aider les victimes du choléra.


Petro Caribe est le programme de prêts pétroliers lancé par le président vénézuélien Hugo Chavez, qui a permis aux pays participants d'acheter des produits pétroliers à des conditions préférentielles. Les économies de PetroCaribe, qui s'élevaient à plus de 2 milliards de dollars, étaient censées financer des projets sociaux, mais enquête sénatoriale de 686 pages a conclu que la plupart de cet argent avait été «gaspillé, mal géré et détourné» dans ce que le rapport appelle une "fraude d'Etat à grande échelle."

In : Diplomatie 



a
eXTReMe Tracker