La police haïtienne a violemment dispersé une marche pacifique contre la corruption

Posted by hougansydney.com on Wednesday, December 6, 2017 Under: Corruption
Image result for tear gas protests Haiti

La police haïtienne, mardi, a violemment dispersé avec des gaz lacrymogènes et des balles une manifestation pacifique contre la corruption dans la capitale Port-au-Prince.

Plusieurs centaines de manifestants dont l'ancien candidat à la présidence Eric Jean Baptiste et l'ancien chef de la police Mario Andresol; comme prévu, le 5 décembre, ont marché au rythme des slogans et de la musique populaire, pour un mouvement collectif qui avait l'intention d'atteindre le siège du Parlement haïtien, pour exhorter les dirigeants à en faire plus contre la corruption dans le pays.

Pendant la manifestation, les participants ont exigé que les personnes reconnues coupables de corruption soient envoyées en prison.

La protestation est venue après que le Parlement haïtien ait publié un rapport dans lequel il accusait certains anciens et courant officiels haïtiens d'irrégularités sérieuses dans l'utilisation des soi-disant fonds Petrocaribe.



A l'heure où le président Jovenel Moise a promis de combattre ce fléau qui représente pour lui un véritable problème, il se trouve dans une position où il défend la plupart des accusés dans le rapport car ils sont proches de lui. Tels que son chef de cabinet et secrétaire. Une société dont le président dirigeait, est également accusé dans le rapport sénatorial de sur-facturation du gouvernement pour des lampes solaires installées dans tout le pays, avant que Moise ne devienne président.

 "La corruption fait partie du système, donc toute bataille contre la corruption est une bataille contre le système", a déclaré un manifestant.

«La police en Haïti fait habituellement ce qu'on lui dit de faire, cet ordre de réprimer violemment cette marche vient des hauts dignitaires. il a continué comme pour insinuer que cela venait du président lui-même.

In : Corruption 



a
eXTReMe Tracker