Jeudi, l'ambassadeur d'Haïti au Mexique, Guy Lamothe, accompagné du maire de Tijuana, Juan Manuel Gastelum, ainsi que des fonctionnaires du secrétaire aux affaires étrangères, et repr
ésentants de l'Institut national des migrations (INAMI), ont visité l'une des plus grandes communautés haïtiennes Les immigrants au Mexique.

La visite faisait partie d'un effort plus important du gouvernement mexicain pour mettre en évidence ses récentes étapes pour faire face au nombre sans précédent de ressortissants haïtiens venus du Brésil dans l'espoir d'obtenir un asile aux États-Unis, mais sont maintenant bloqués à la frontière depuis Donald Trump a pris ses fonctions en tant que président des États-Unis.

À cette occasion, l'ambassadeur Lamothe a partagé de brefs moments avec un groupe de femmes et d'hommes haitiens de la salle de petit-déjeuner salésien, où ils reçoivent un lieu de sommeil et des soins médicaux.


Haitian Ambassador oversees treatment of compatriots

"Ma visite est de voir le traitement que mes compatriotes reçoivent des autorités de Tijuana et d'évaluer l'intégration de ces personnes dans la société", a déclaré l'ambassadeur d'Haïti.

"Nous sommes là pour sensibiliser les Haïtiens à se rendre à immigration pour se régulariser et profiter du temps qu'ils sont à Tijuana, car c'est une ville mondiale et les Haïtiens doivent profiter de cet espace".

Pour les responsables mexicains de l'immigration, l'objectif de la réunion est de travailler main dans la main avec les différentes entités gouvernementales et de manière organisée, continuer à soutenir la communauté haïtienne et les encourager à se régulariser, afin qu'ils puissent avoir des documents juridiques, de l'éducation, un sens d'appartenance et un avenir plus solide sur le lieu de travail.

"Tijuana est une ville complétée par une mosaïque culturelle, c'est une terre noble qui accueille et accueille, la situation que nous vivons est une opportunité, nous voulons faire ce qui est nécessaire pour intégrer ces personnes aux productions de la vie et de cette façon, nous pouvons grandir ensemble », a déclaré le maire à ceux présents.

"Nous avons grandement apprécié la manière humanitaire dont ils ont reçu nos compatriotes d'Haïti, en plus des installations qu'ils ont démontré pour les faire partie du Mexique et la solidarité qu'ils montrent pour les faire ressentir davantage comme l'un d'entre eux", a souligné l'ambassadeur d'Haïti , Guy Lamothe aux journalistes alors qu'il partait.

Selon le ministère fédéral de l'Intérieur, quelque 3 700 migrants afro-descendants, principalement d'Haïti, sont restés en permanence dans l'État, en particulier à Tijuana.