Haïtien au Connecticut tue sa femme enceinte et met leur maison en feu

Posted by hougansydney.com on Friday, June 3, 2016 Under: Diaspora



La police a déclaré jeudi soir le mari de la femme enceinte qui est mort dans un incendie à 283-285 Franklin St. a été accusé avec son assassinat et à la mise 
en feu de l'appartement où ils habitaient.


Selon la police, Patrick Antoine, 39 ans, qui s'est lui-même livré à la police à environ 10h49 jeudi matin.  Il admet à la police qu'il avait tué sa femme à leur domicile Franklin Street et mis le feu dans le logement du deuxième étage.

Antoine est chargé d'assassinat et de premier degré d'incendie criminel à la suite de l'enquête longue et en cours impliquant le district de police de l'État de l'Est Major Crimes Squad, l'unité de feu et enquête sur les explosifs et Norwich détectives de la police et les pompiers, ainsi que le médecin légiste de l'État . Il est détenu sur $1 million caution fixée par le tribunal en attendant sa mise en accusation vendredi à Norwich Cour supérieure.

Les équipes de pompiers et de police sont arrivés à la rue Franklin maison de trois étages à environ 10h49 pour trouver une chambre au deuxième étage de la résidence multifamiliale enflammée.





Les équipages ont trouvé la femme avec des brûlures graves et des coups de couteau à l'intérieur de l'appartement du deuxième étage dans la résidence. Elle a été déclarée morte sur les lieux, a indiqué la police.

La police ne pourrait fournir aucun autre détail, y compris l'identité de la femme.

"L'enquête est aux premières étapes, donc je ne peux pas divulguer toute information à son sujet ou de la famille," Norwich Police Department Sgt. Peter Camp a déclaré jeudi après-midi.

Le propriétaire de l'immeuble, Sterne Baptiste, a déclaré que la victime était sa nièce, Margarette Mardi, qui vivait au deuxième étage avec son mari et le fils de son mari.

Mardi était enceinte, selon Baptiste et d'autres qui vivent dans le bâtiment.
"Ils avaient une petite célébration pour l'arrivé bientôt du bébé il y a trois ou cinq jours," dit-il.

Il a dit mardi était dans sa trentaine. La police lui a dit qu'elle était morte, dit-il.

Baptiste vit au troisième étage avec sa femme, sa fille et sa petite-fille.
«On ne nous a rien dit,« sur le feu, dit-il. "Margarette est une bonne, bonne personne. Elle n'a jamais dit quelque chose de mal à moi, jamais aucun problème."

Baptiste dit que sa famille a émigré d'Haïti, et il a vécu à Norwich 25 ans. Il travaillait à l'hôtel Mohegan Sun Casino quand il a entendu de sa fille que l'apartment était en feu.

Dix personnes vivaient dans le bâtiment, at-il dit, et la Croix-Rouge a pris des dispositions pour les mettre dans un hôtel.

Camp dit que certaines personnes dans le bâtiment ont été initialement résistants à l'évacuation, mais finalement l'a fait, et la femme était la seule victime. Il n'y avait pas d'autres blessures, at-il dit.


In : Diaspora 



a
eXTReMe Tracker