Haïti retire définitivement l'autorisation d'Oxfam de travailler dans le pays après un scandale d'abus sexuels

Posted by Reuters on Thursday, June 14, 2018 Under: Nationale
Related image

Le gouvernement haïtien a annoncé mercredi qu'il avait définitivement retiré l'autorisation de la société caritative Oxfam de travailler dans le pays, en réponse au scandale dévoilé en février dernier sur les abus sexuels présumés commis par certains employés de l'ONG britannique dans le cadre de la crise humanitaire de 2010.

Dans une déclaration signée par trois ministères - Intérieur, Communication et Coopération et Planification extérieur - le gouvernement a indiqué qu'il retire le statut d'ONG d'Oxfam «pour violation des lois haïtiennes et pour violation grave du principe de la dignité humaine».

En février, les autorités haïtiennes ont suspendu le permis de travail d'Oxfam. Ensuite, le ministre de la Coopération extérieur Aviol Fleurant, a souligné que le gouvernement se réservait le droit de prendre davantage de mesures "en vue de protéger les droits des victimes et les intérêts de l'Etat haïtien".

Le "Times" fait écho à un rapport interne de l'ONG en 2011 qui révèle une "culture d'impunité" parmi certains membres du personnel mis en évidence en Haïti. Selon le même, le directeur d'Oxfam en Haïti, Roland van Hauwermeiren, entre autres, a embauché des prostituées, y compris des mineurs, avec les fonds destinés à l'urgence humanitaire déchaînés l'année précédente par le tremblement de terre et l'épidémie de choléra.

À la suite de cette affaire, des cas similaires ont été découverts dans d'autres pays, à la fois Oxfam et d'autres ONG, ce qui a représenté un sérieux revers pour le secteur humanitaire. Depuis lors, de nombreuses organisations se sont engagées à élaborer ou, le cas échéant, à renforcer les codes éthiques et les contrôles internes pour prévenir et sanctionner ces comportements.

In : Nationale 



a
eXTReMe Tracker