Haïti plongé dans un vide de pouvoir, nul ne sait qui est le Président

Posted by hougansydney.com on Wednesday, June 15, 2016 Under: Crise Politique


 Mis à jour: 

Encore plus de confusion: note mettant fin au mandat de Privert était fausse!





Hier soir, le Parlement haïtien a décidé de ne pas renouveler le mandat de 120 jours du président par intérim, mettant ainsi fin au quatre mois de la présidence de Jocelerme Privert, qui tout comme son prédécesseur Michel Martelly, n'a pas réussi à terminer le processus électoral commencé depuis Octobre  2015 .

Dans la note publiée (Cliquez ici) sur les médias sociaux tard hier soir par le bureau conjoint du président de la chambre des députés et le vice-président du Sénat, le Parlement a informé "toute la nation que ce 14 Juin 2016 apporte la fin du mandat de 120 jours du Président provisoire de la République, il en fait le constat. "

En outre, le bureau demande à la population de garder son calme alors que l'Assemblée nationale se réunit pour prendre les mesures qui sont imposées.


Le Parlement a mis fin au mandat du président par intérim sans avoir quelqu'un immédiatement disponible pour prendre le relais. En ce moment, nul ne sait qui est le président. Comme mesure pour un pays qui a connu près de trente coup d'Etat tout au long de son histoire, tout le monde comme d'habitude suppose que le premier ministre est le directeur exécutif de facto, en charge des activités quotidiennes à la plus haute fonction de la république jusqu'à ce que le Parlement peut trouver quelqu'un pour remplacer l'ancien président, Jocelerme Privert.

Bien merci à nos politiciens, pour la première fois dans notre histoire qu'il nous a fallu trois présidents pour organiser une élection.

La fin de la présidence de Jocelerme Privert signifie que nous avons commencé à écrire un nouveau chapitre de notre histoire, un sombre chapitre qui ressemble malheureusement trop ou pire qu'aux deux derniers.


La crise électorale a approfondi malgré tout ce qui a été fait par les acteurs politiques haïtiens, ainsi que la communauté internationale, fortement responsables de la situation actuelle pour avoir changé les résultats officiels du premier tour des élections présidentielles de 2010, quand en collaboration avec le Département d'État des États-Unis en et Secrétaire d'Etat américain et maintenant candidate à la présidence des États-Unis, Hillary Clinton, comme ses courriels publiés ont révélés d'avoir barré le candidat qui est venu en deuxième position, Jude Celestin, de sorte que Michel Martelly, son candidat soutenu mais arrivé en troisième , pourrait faire face à Myrlande Manigat, au lieu d'un second tour avec Jude Celestin et Myrlande Manigat.

L'alors directeur du CEP Pierre Louis Opont ainsi que l'envoy
é spécial de l'OEA a l'époque en Haiti Ricardo Seitenfus ont détaillés au grand public la saga. Opont dans les médias, Ricardo dans un long livre intitulé  "International Crossroads and Failures in Haiti"  (Carrefours internationaux et échecs en Haïti)

Qui sera le prochain président?

La rumeur est que le juge suprême de la cour de cassation pourrait être choisi, mais le parlement peur decider autrement. D'ailleurs les deux hommes qui ont sign
és la fin du mandat du president intérimaire maintenant sembleraient avoir une confusion sur la fin même du mandat de l'ancient président car, Selon Ronald Larèche Privert est toujours Président et selon Cholzer Chancy Privert n’a plus le statut de Président. Ils ont fait ses déclarations durant leurs intervention sur de nombreuses stations de média en Haiti tel que Radio Télé Caraibes

In : Crise Politique 



a
eXTReMe Tracker

Make a free website with Yola