Haïti impose nouvelles barrières aux farines dominicaine

Posted by Diario Libre on Friday, July 15, 2016 Under: Haiti/Dominican Republic relations



Le gouvernement haïtien a ordonné de nouvelles exigences pour les importations dans ce pays des produits alimentaires de grande consommation tels que la farine de blé et de préparations cube - forme, tablettes et autres variantes, des soupes et des bouillons.

Ces mesures, qui sont entrés en vigueur du 30 Juin, ont été préparés par les ministères du Commerce et de l'Industrie (MCI), Economie et des Finances (MEF) et le ministère de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR).

Pour ces produits d'entrer sur le marché haïtien, devrait-elle avoir «une autorisation d'importation à octroyer à ceux qui demandent à MCI", a expliqué dans l'avis qui informe le grand public », et en particulier les importateurs" ces éléments.

L'avis a ordonné que la demande d'importation doit être accompagnée de cinq dûment authentifiés, documents cohérents, la première dans l'"avis favorable" du ministère de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural d'Haïti. Ils exigent aussi la déclaration préalable d'importation de la Société Générale SA de suveillance (SGS). Cette société propose inspection, de vérification, d'essai et de certification, et exploite plus de 85.000 employés dans plus de 1800 bureaux et laboratoires à travers le monde.

En outre, le gouvernement haïtien revendique les Dominicains un certificat phytosanitaire délivré par l'autorité compétente de fournisseur de produits industriels, dans ce cas, la République dominicaine.

un certificat d'origine des marchandises, et une forme pro forma émis par l'exportateur dans son adresse indiquée, et l'importateur, la description de l'article est également demandé. En outre, son poids, son prix unitaire et la valeur totale des marchandises.

L'avis publié le 29 Juin, est signé par les ministres haïtiens du Commerce et de l'Industrie, Mme Jessy C. Petit Frère; de l'Economie et des Finances, M. Romain Yves Bastien; et de l'agriculture, M. Pierre Güito Laurore. L'avis met en garde contre cette violation de la clause «sera puni par la loi".

Le journal haïtien Le Nouvelliste, dans son numéro du 30 Juin, rapporte que, contrairement à Juillet 2015, lorsque les premières importations interdites de farine de blé de la République dominicaine, cette fois dans l'avis "est pas mentionné de nouvelles raisons de cette nouvelle mesure de la Les autorités haïtiennes ».

Les exportations vers Haïti

Selon la Direction générale des douanes, au cours de 2015 République Dominicaine en Haïti, a exporté grains usine de produits d'une valeur de US $ 53,630,000. Au cours de cette année, le total des exportations nationales vers le pays voisin ont atteint une valeur de 494.290.000 $, tandis que les autres zones franches des États-Unis ont totalisé 456,93 millions $, pour un total de US $ 951,220,000. Le marché haïtien est le deuxième en importance pour les exportations dominicaines, surpassée seulement par les États-Unis.

In : Haiti/Dominican Republic relations 



a
eXTReMe Tracker

Make a free website with Yola