Haïti face à un vide de pouvoir; mandat de 120 jours du président prend fin demain

Posted by hougansydney.com on Sunday, June 12, 2016 Under: Crise Politique



Encore une fois, Haïti fait face à un vide de pouvoir. Le mandat de 120 jours non renouvelable du président intérimaire prendra fin demain soir ou 14 Juin 2016 et il est incertain s'il restera au pouvoir ou si quelqu'un d'autre sera choisi par le Parlement pour le remplacer.   


Le président par intérim, Jocelerme Privert a été choisi pour le poste par le parlement nouvellement assermenté après que le mandat constitutionnel de Michel Martelly avait pris fin le 7 février écoulé sans un président élu ou autrement pour le remplacer.


Racine de la crise

Les querelles politiques entre Michel Martelly et la législature durant sa présidence ont empêcher la tenue des elections et avaient finalement conduit a l'expiration des mandat de tous les parlementaires, les maires, et employés dans tous les bureaux municipaux sur l'ensemble du territoire; l
aissant Michel Martelly, comme le seul dirigeant élu du pays. Des "agents spéciaux" ont été nommer à la place.

Par décret, le 25 Octobre 2015, Michel Martelly avait officiellement lancé le processus électoral, mais les allégations de fraudes généralisées et violence après la publication des résultats du premier tour de la présidentielle ont forcés les autorités haïtiennes à reportés les dates officiels pour la tenue du second tour à trois reprises.


Jocelerme Privert comme l'alors président du sénat, au nom du parlement a été celui qui a négocié les termes et conditions de l'accord politique qui prévoyait la tenue d'election le 24 Avril 2016 et un president élu d'entrer en fonction le 14 mai.  Mais en raison du rejet de son premier choix de premier ministre par le parlement et près d'un mois qu'il faudrait pour le remplacer, combinée avec la récente decision du CEP de mettre en application les recommendations de la Commission indépendante de vérification electoral que le president intérim avait mis en place pour enquêter les allegations de fraudes; ces dates clés n'ont pas été respectés.

La commission de verification avait recommender d'annuler l'ensemble du processus et recommencer a partir de zéro car les fraudes étaient trop généralisées. 





In : Crise Politique 



a
eXTReMe Tracker

Make a free website with Yola