FMI: Haïti devrait réduire "progressivement" les subventions aux carburants

Posted by Reuters on Thursday, July 12, 2018 Under: Economie
Image result for imf

Le Fonds monétaire international a déclaré jeudi qu'il attendait d'Haïti un plan de réforme révisé prévoyant une baisse progressive des subventions aux carburants, même après quatre jours de protestations déclenchées par des hausses à deux chiffres des prix de l'essence, du diesel et du kérosène.

Les ministères du Commerce et des Finances d'Haïti ont annoncé vendredi que les subventions aux carburants seraient réduites pour générer plus de recettes fiscales et mieux financer les services gouvernementaux. Le gouvernement dit que les subventions aident de manière disproportionnée les personnes les plus riches et attirent des fonds qui pourraient être utilisés pour d'autres services gouvernementaux.

Il indique également que le coût du carburant en Haïti est le plus bas des Amériques parmi les pays non producteurs de pétrole.

La décision de réduire les subventions, qui s'est traduite par une hausse de 38% des prix de l'essence et une hausse de 47% pour le diesel, est survenue dans le cadre d'un accord avec le FMI.

L'annonce s'est avérée profondément impopulaire. Les manifestants ont barricadé des routes, pillé des magasins et mis le feu à des voitures dans la capitale du pays, Port-au-Prince, obligeant les ambassades à fermer et les compagnies aériennes à suspendre des vols vers la nation des Caraïbes pendant plusieurs jours.

 
Néanmoins, Gerry Rice, un porte-parole du FMI, a déclaré aux journalistes qu'Haïti travaillait sur un plan de réforme révisé qui, selon l'institution, inclurait toujours une baisse des subventions aux carburants, bien que par étapes.

Rice a déclaré que le plan devrait également inclure des mesures pour aider les plus pauvres dans le pays, tels que des bons pour les transports publics.

"Nous espérons qu'en mettant en œuvre cette stratégie de réforme révisée, nous pourrons obtenir un soutien supplémentaire, un engagement continu de la communauté internationale et d'autres partenaires de développement, y compris le FMI ... pour aider Haïti à traverser cette période difficile".

Le ministre des Finances, Jude Alix Patrick Salomon, a déclaré dans une interview téléphonique que le gouvernement était toujours en train d'évaluer les dégâts causés par les manifestations et qu'il n'avait pas encore commencé à élaborer un plan de réformes économiques révisées.

"Nous comprenons la nécessité de ne plus subventionner le carburant", a déclaré Salomon. "Mais il est également important de comprendre que les pertes que nous avons subies ce week-end dépassent ce que nous gagnerions des nouveaux prix, nous ne pourrons pas faire la même chose la prochaine fois."

In : Economie 



a
eXTReMe Tracker