Flash!!! Président Martelly convoque l'OEA en urgence

Posted by Sydney Noel on Wednesday, January 27, 2016 Under: Elections




Le débat sur l'avenir d'Haïti après le 7 Février semble avoir pris un autre niveau. Le président haïtien a convoquer l'Organisation des États américains en urgence, invoquant l'article 17 De la Charte de l'organisation dont Haïti est signataire. L'Article stipule.

Chaque Etat a le droit de développer sa vie culturelle, politique et économique librement et naturellement. Dans ce libre développement, l'Etat doit respecter les droits de la personne et les principes de la morale universelle.

Sous cet article Michel Martelly et l'OEA disent que pour lui de quitter ses fonctions le 7 Février tel que prescrit par la Constitution. 

"Un gouvernement de transition représentatif et pluriel devrait être créée en Haïti avec une date de sortie pré-établi"  L'organisation continue à dire que "Le but immédiat du gouvernement de transition doit être de rétablir la stabilité politique et sociale en Haïti et renforcer la confiance.

Dans sa demande officielle à l'assemblée générale, l'ambassadeur d'Haiti a L'OEA dit que

 "Le President, donc le chef de l'Etat et le garant des institutions  il a la responsibilit
é de faire n'importe quoi  pour le maintien du gouvernement... Les amis d'Haïti, les partenaire et vous même il serait nécessaire, soyons clairs, de ne pas intervenir, mais plutôt au contraire de prêter mains en bon voisin, et nous comme bon voisin, nous demandons de l'aide; tout ce que vous pouvez apporter a toutes les parties. Nous, l'Etat de cette organisation considère que ses procès politiques et institutions ainsi que le pouvoir coure le risque légitime, c'est la raison pour laquelle l'OEA devrait envoyer un comitté de haut niveau pour parvenir à un accord pour sortir le pays de l'abîme politique, qui serait chaotique."      

Alors que le président est déterminé à quitter le pouvoir le 7Février, il souhaite également à un gouvernement démocratique pour la sauvegarde des institutions qui doit être maintenue. 


Nous tenons à réorganiser la Commission électorale afin d'organiser de meilleures élections.


Le président souhaite que son départ  le 7 Février ramene le pays à la stabilité, pas laisser la porte ouverte pour le chaos"      


La réunion est en cours, s'il vous plaît revenez plus tard pour plus de mises à jour


Mise à jour: L'OEA vient d'approuver la demande d'envoyer une commission de médiation dans le pays.

In : Elections 



a
eXTReMe Tracker

Make a free website with Yola