Emprisonnée pour avoir revendu des chaussures et électroniques collectés pour Haïti

Posted by hougansydney.com on Thursday, July 14, 2016 Under: Corruption
jennifer-lynn-pierce


Une femme de la Caroline du Nord a affirmé qu'elle voulait aider Haïti après le tremblement de terre de 2010 et s'est mit à la collecte de dons pour la nation des Caraïbes. Mais les autorités disent que les dons ne sont jamais arrivés en Haïti car la femme a vendu les dons et empoché l'argent.

Jennifer Pierce, qui a dirigé "Share Our Shoes" charité, est accusé d'utiliser un faux organisme de bienfaisance afin de frauder deux sociétés de millions de dollars. Elle était de retour en cour à Raleigh, Caroline du Nord le mercredi 13 Juillet, 2016, face à une variété de charges, y compris l'obtention de biens sous de faux prétextes et accéder illégalement a "la base de données des sociétés" du secrétaire d'Etat.
 
Jennifer Pierce, avait son permis de bienfaisance révoqué par l'Etat en 2012 après avoir fait un grand collecte de chaussures pour les victimes du séisme en Haïti, mais ensuite revendu les chaussures donnés au lieu de les envoyer à ceux dans le besoin.

Un grand jury a maintenu l'acte d'accusation que Pierce a également utilisé son faux organisme de bienfaisance pour cibler AT & T et Verizon afin d'obtenir des tablets et des téléphones cellulaires. Pierce et co-accusé Brian Keonte Chevalier sont accusés de revendre les matériels, qui ont coûtés les deux sociétés jusqu'à un million de dollars.

L'affaire continuera le 8 août; Pierce est en liberté sous caution, mais en résidence surveillée.

In : Corruption 



a
eXTReMe Tracker