Le fond Monétaire international, FMI menace de ne plus signer d'accord avec Haïti si le pays continue de subventionner l'électricité pour un montant équivalent à presqu'un tiers de son budget national. 

Cette information a été relayée par l'Initiative de la société civile, ISC, qui vient de publier un diagnostic alarmant de la situation de l'ED'H dans son 4e bulletin dans le cadre du projet SOCAPP. 

Selon Rony Desroches, l'ED'H connait un déficit annuel de 300 millions de dollars du fait d'une mauvaise gestion de l'institution mais également de l'absence de loi adaptée à la réalité actuelle. Il a fait ces déclarations, lors de la présentation du bulletin préparé dans le cadre du projet baptisé Société civile et actions des pouvoirs publics. 

Avec un déficit de 300 millions de dollars par année que le budget national doit combler, l'institution fait planer de sérieuse menace sur l'avenir du pays. 

L'ED'H est au fond du gouffre. Les chiffres sont alarmants : seul 30% de la population haïtienne a accès a l'électricité, et du nombre de ceux qui utilisent le courant seuls 43% le font dans les règles. Et quand on sait que l'ED'H ne facture que 42% de ces abonnés pour ne recouvrer que 25% des dettes.