The accident helicopter was a Canadian-registered Bell 429 that Bell Helicopter was operating in Haiti at its own expense. Airlink Photo


Deux personnes ont été tuées après avoir été frappées par le rotor d'un hélicoptère de livraison d'aide en Haïti le mois dernier lors de l'ouragan Matthew.

La compagnie canadienne Bell a confirmé que l'un de ses deux hélicoptères envoyés en Haïti pour aider aux opérations de secours a été impliqué dans un accident le 12 novembre dans le département de Grande Anse, la région la plus gravement touchée par les tempêtes.

«Nous sommes profondément attristés qu'un accident mortel se soit produit à un point de distribution de secours en cas de catastrophe dans un endroit éloigné le matin du 12 novembre », a déclaré le représentant de la compagnie. «Deux Haïtiens ont été tués lorsqu'un grand groupe a précipité vers l'hélicoptère après son atterrissage. Nous sommes en contact avec les familles des deux personnes impliquées et cherchons des façons dont nous pouvons soutenir leurs besoins immédiats durant cette période très difficile et dans ces circonstances difficiles.

Arrivé dans le village isolé qui avait reçu peu d'aide jusqu'à présent, le pilote de Bell a pris la décision d'atterrir, mais a maintenu les rotors tournant afin de partir aussi vite que possible au cas où la situation dégénère.


Alors que les bénévoles commençaient à distribuer l'aide alimentaire, ils sont devenus incapables de contrôler la foule désespérée. Les volontaires ont rejoint l'avion et le pilote a fait un départ d'urgence. Selon les sources, les victimes - un homme et une femme - ont été grièvement blessées par le rotor de queue alors que l'avion était en marche.

Après avoir appris l'incident, le pilote a effectué un atterrissage d'urgence à proximité et l'hélicoptère est resté en Haïti pour appuyer l'enquête de l'Office National de l'Aviation Civile (OFNAC). Étant donné que l'aéronef est immatriculé au Canada, Bell a également avisé le Bureau de la sécurité des transports (BST) de ce pays.

«Bell Helicopter continue de travailler avec les deux autorités pour appuyer l'enquête sur l'accident», a déclaré la compagnie. «Nos sincères condoléances et nos prières sont avec les familles des défunts et avec tout le peuple d'Haïti qui continue d'être dans le besoin, ainsi que les travailleurs humanitaires et les équipages qui ont travaillé avec diligence pour livrer des fournitures pendant cette période difficile. "

«En même temps, nous avons le cœur brisé par la souffrance qui a eu lieu à la suite de cet accident tragique et que la générosité de Bell et les efforts de ses équipages de vol dédiés ont pris fin de cette façon».

Il n'est pas clair pourquoi il a fallu un mois pour que l'accident mortel soit rendu public.