Related image

Des dizaines d'employés protestataires mardi ont bloqué l'entrée principale de l'hôpital universitaire d'Etat d'Haïti (HUEH) au centre-ville de Port-au-Prince; Les manifestants qui sont en grève depuis maintenant deux mois demandent au nouveau président, Jovenel Moise, d'ordonner au ministère de la Santé d'approuver l'augmentation des salaires et d'améliorer les conditions de travail du personnel du plus grand hôpital public du pays.

Les employés non-médecins de l'Hôpital sont actuellement payés après déductions fiscales 8.000 gourdes ou 150 $ par mois selon Alisma Roseta Georges, Présidente du Syndicat des travailleurs de la santé à l'Hôpital Général. S'adressant aux journalistes Alisma a déclaré: «Si la santé est l'une des priorités du nouveau président, il devrait au moins envoyer quelqu'un pour nous rencontrer et discuter de notre demande." Elle s'est plainte que les employés ne sont pas en mesure de se permettre le plus de base, comme payer le loyer et l'école de leurs enfants sur un tel salaire. Alisma a déclaré que le gouvernement doit ajuster les salaires des travailleurs de la santé en raison de l'augmentation des coûts de la vie.

La protestation a été effacée environ trois heures plus tard.