CEP envisage d'imposer des "sanctions sévères" contre PHTK et Lavalas

Posted by hougansydney.com on Wednesday, November 23, 2016 Under: Elections
Related image


Le Conseil électoral provisoire d'Haïti a averti aujourd'hui les partis politiques de PHTK et de Lavalas qui ont déclaré leurs candidats vainqueurs sans attendre la publication des résultats officiels des élections de dimanche, qu'il envisage d'imposer des "sanctions sévères", y compris le possible bannissement des candidats.

Dans un communiqué publié plus tôt aujourd'hui, le corps électoral a déclaré qu'il imposerait des sanctions rapides contre les partis qui ont appelé les élections prématurément et organiser des manifestations de masse.

Le porte-parole du parti de la PHTK, Rudy Herivaux, a tenu une conférence de presse lundi dernier, déclarant son candidat, Jovenel Moise, "président élu" d'Haïti, même si moins de 25% des suffrages était compté quand il avait fait les déclarations. Le parti PHTK a également envoyé de nombreux SMS à ses partisans leur disant explicitement qu'ils avaient gagné l'élection avec plus de 60% des voix, signifiant la non-nécessité d'un second tour.

PHTK proclame Jovenel Moïse "président élu" sans attendre les résultats officiels


Suite à la réclamation gagnante de la PHTK, le parti Lavalas a également déclaré la victoire et organisé une manifestation de masse à travers la capitale Port-au-Prince que la police haïtienne a dispersé avec des gaz lacrymogènes et des balles en plastique comme elle approchait le Palais national.

Une fois de plus, le CEP exhorte la population et tous les acteurs politiques à rester calmes tandis que les bulletins de vote sont encore comptés; les résultats officiels ne devraient pas être publiés avant dimanche. En ce sens, le CEP demande aux gens d'ignorer les messages qui ont commencé à répandre certaines formations politiques sur les résultats des élections.


27 candidats présidentiels ont participé à l'élection de dimanche, mais seulement trois d'entre eux sont viables pour le poste. Alphabétiquement, Jovenel Moise de la PHTK, Jude Celestin de LAPEH et Maryse Narcise de FANMI LAVALAS.

L'élection de dimanche a été l'élection présidentielle d'octobre 2015 refaite, annulée en raison des allégations de fraude généralisées et de la violence qui avaient éclaté suite à la publication des résultats du premier tour.

In : Elections 



   A LIRE AUSSI 

a
eXTReMe Tracker