Des dizaines de migrants, principalement d'Haïti et d'autres pays africains, commencent à arriver dans la ville mexicaine de Chihuahua, en route vers les États-Unis, et selon les autorités mexicaines s'appuyant sur les données fournies par les refuges le long de la route des migrants en Amérique centrale, 15, 000 Haïtiens sont attendus dans les prochains mois dans les États de Chihuahua et de Sonora seuls, demandant asile aux États-Unis.

Selon Juan Manuel Hurtado, un représentant de l'Institut national des migrations, les autorités se précipitent pour fournir de l'aide à ces migrants, tandis que les maires des villes qui reçoivent le plus grand nombre de clandestins continuent à faire pression sur les responsables mexicains pour qu'ils accordent plus d'attention aux migrants et leur fournir des aliments, la sécurité et la santé. En particulier les soins de santé, après qu'une flambée de tuberculose a été détectée parmi les migrants à Tijuana.

Luis Tadeo Velasco Fimbres, secrétaire de la Mairie, a déclaré que tout est fait pour fournir de la nourriture, de la sécurité, du transport et de l'aide humanitaire à "nos frères haïtiens," mais la capacité du gouvernement municipal de les surmonter est dépassée. Les habitants offrent à ces migrants de l'argent, des fruits et autres aliments, des sacs de vêtements pour les aider sur leur chemin vers les États-Unis.