"Haïti est maintenant stable et en paix" a assuré l'ambassadeur haïtien auprès des Nations unies

Posted by hougansydney.com on Thursday, April 5, 2018 Under: Diplomatie
Image result for Denis Regis

L'ambassadeur d'Haïti auprès des Nations Unies, Denis Regis, a assuré mardi aux membres du Conseil de sécurité de l'ONU qu'Haïti était désormais "stable et en paix".

Discutant du prochain renouvellement de la Mission des Nations Unies en faveur de la justice en Haïti (MINUJUSTH), le diplomate haïtien a salué la "nouvelle certitude politique" et le "nouvel ordre des choses" qui prévaut en Haïti depuis que les élections démocratiques de 2015, ont ouvert la voie à la stabilité institutionnelle et sociale.

Parmi les indicateurs de progrès, Denis mentionne la forte réduction des crimes violents et une reprise de la lutte contre la corruption "y compris dans le cadre du dossier PetroCaribe" ainsi que le professionnalisme accru de la Police nationale, a indiqué le diplomate, adressant les deux incidents dont la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies en Haïti, Susan Page, avait précisé dans une note applaudissant la nomination de juges pour superviser les allégations de corruption PetroCaribe tout en déplorant qu'il n'en soit pas de même pour les abus policiers dans deux cas spécifiques. Le gouvernement haïtien avait rappelé Denis Régis en signe de protestation.

Haïti rappelle son ambassadeur à l'ONU après le commentaire du représentant des Nations Unies en Haïti sur PetroCaribe et d'autres sujets

 

Alors que le gouvernement haïtien soutient la MINUSJUSTH, il adhère au principe d'une évolution de la Mission vers une présence des Nations Unies dans un cadre de renforcement des capacités plutôt que de maintien de la paix, car «Haïti est maintenant stable et en paix».

Un sentiment partagé par le diplomate français, Jean-Pierre Lacroix, chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU, plus tôt dans la journée, lorsqu'il a également accepté que MINUJUSTH fasse passer sa mission en Haïti à une mission non pacifique "étant donné le retour de la stabilité dans cette nation des Caraïbes"
M. Régis a appelé à la poursuite de la coopération entre Haïti et les Nations Unies, dans le cadre d'un partenariat solide, qui favorise réellement de nouveaux progrès dans tous les domaines de l'état de droit. Rien de tout cela ne sera possible sans le respect scrupuleux des obligations mutuelles et sans un authentique esprit de solidarité, de respect mutuel et de confiance, a-t-il averti. Il a appelé à un soutien de la part de la communauté internationale pour favoriser les conditions propices à une croissance forte et à la réduction de la pauvreté et s'est félicité de l'initiative «Haïti Transformation Retreat» lancée par le Secrétaire général.

En ce qui concerne l'épidémie de choléra, qui continue de prévaloir malgré les progrès réalisés, le délégué a espéré que la nouvelle initiative du Secrétaire général «permettra enfin de mettre en œuvre les deux composantes de la nouvelle approche des Nations Unies contre le choléra». . Le Fonds d'affectation spéciale a jusqu'à présent pu réunir un peu plus de 7 millions de dollars, ce qui est clairement insuffisant pour les 400 millions de dollars nécessaires, a-t-il déclaré.

Par conséquent, M. Regis a réclamé «un élan de bonne volonté» et l'exploration de sources de financement «innovatrices et prévisibles» afin que les victimes, leurs proches et leurs personnes à charge puissent recevoir la juste compensation à laquelle ils ont droit. Enfin, le délégué a assuré que son pays avait l'intention d'approfondir son dialogue avec le Conseil de sécurité, le Secrétariat et tous les organes des Nations Unies.

In : Diplomatie 



a
eXTReMe Tracker